Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/03/2021 à 17h37 Ipsen -0,99% 70,000€
  • IPN - FR0010259150
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ipsen : du nouveau concernant l'étude de Phase II CLARINET FORTE

Ipsen : du nouveau concernant l'étude de Phase II CLARINET FORTE
Ipsen : du nouveau concernant l'étude de Phase II CLARINET FORTE

(Boursier.com) — Ipsen a annoncé aujourd'hui la présentation de 9 abstracts dévoilant de nouvelles données avec un accent sur les TNE, concernant notamment l'étude de Phase II CLARINET FORTE et l'administration autonome du lanréotide autogel. Ces abstracts seront présentés lors de la conférence ENETS qui se tiendra dans un format virtuel du 25 au 27 février 2021...

Des données mises à jour de l'étude CLARINET FORTE ont été dévoilées, y compris de nouvelles données sur la qualité de vie perçue par les patients pendant la période de traitement dans la cadre de l'étude.1 La qualité de vie a été évaluée à l'aide de trois questionnaires validés mesurant la gravité des problèmes associés à la mobilité, aux soins personnels, aux activités habituelles, à la douleur/l'inconfort et à l'anxiété/la dépression (EQ-5D-5L), ainsi que des questionnaires spécifiques aux patients atteints de cancer (EORTC QLQ-C30) et de TNE (QLQ-GINET.21).

Les résultats de ces mesures ne suggèrent aucune détérioration de la qualité de vie et ne révèlent aucun écart substantiel par rapport aux données initiales rapportées en amont du traitement1. Des analyses pharmacocinétiques supplémentaires ont montré que chez les patients ayant augmenté la fréquence d'administration du lanréotide autogel, les données pharmacocinétiques ont augmenté de manière proportionnelle et aucune hausse des signes de glycorégulation, de cholélithiase ou d'hypertension n'a été observée. Compte tenu des données pharmacocinétiques et de de la période substantielle durant laquelle la qualité de vie a été préservée, les données de l'étude CLARINET FORTE pourraient indiquer une option de traitement potentiellement significative pour une population de patients ayant d'importants besoins non satisfaits.

"Les nouveaux résultats de l'essai CLARINET FORTE ont révélé que la qualité de vie est restée stable tout au long de l'étude chez les patients atteints d'une maladie progressive et qui recevaient des injections deux fois plus fréquentes par rapport à leur schéma posologique initial" a déclaré la professeure Marianne Pavel, Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg, Allemagne, Médecin en Chef et Présidente du département d'Endocrinologie, investigatrice principale de l'étude. "Il s'agit d'une nouvelle analyse importante, car elle reflète la perception des patients de leur propre état de santé général. Ce qui signifie que les patients atteints de TNE progressives pourront garder plus longtemps un traitement standard en première ligne, mieux toléré, sans nouveaux signaux de sécurité ni détérioration de la qualité de vie."

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !