»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/03/2019 à 09h25 Inventiva -1,89% 3,630€
  • IVA - FR0013233012
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Inventiva : la trésorerie atteint 75,9 ME à fin juin

Inventiva : la trésorerie atteint 75,9 ME à fin juin
Inventiva : la trésorerie atteint 75,9 ME à fin juin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), publie ce jeudi ses résultats financiers semestriels, clos au 30 juin 2018.

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2018 s'élève à 1,3 millions d'euros contre 2,7 millions d'euros au premier semestre 2017. Comme anticipé, cette baisse est principalement due à l'atteinte des objectifs de la collaboration avec AbbVie et aux progrès réalisés.

Les frais de R&D s'élèvent à 15,9 millions d'euros pour le premier semestre 2018, en hausse de 20% par rapport au premier semestre 2017. Cette hausse est principalement due aux charges d'études cliniques engagées pour le lanifibranor dans le traitement de la NASH et de la SSc et odiparcil dans la MPS VI. Les frais généraux et administratifs s'élèvent quant à eux à 3,1 millions d'euros comparé à 2,7 millions d'euros au premier semestre 2017.

Le résultat opérationnel de la Société s'établit à -16,2 millions d'euros (contre -11,3 millions d'euros au premier semestre 2017) et le résultat net à -16,3 millions d'euros (contre -9,8 millions d'euros au premier semestre 2017).

Sur la période, la variation de trésorerie positive s'établit à 16,8 millions d'euros dont 32,3 millions d'euros de flux de trésorerie liés aux opérations de financement grâce au succès de la levée de fond du 17 avril 2018, et -15,3 millions d'euros de flux de trésorerie générés par l'activité.

Cette consommation de trésorerie liée aux activités opérationnelles de 15,3 millions d'euros contre 11,7 millions d'euros au premier semestre 2017 s'explique principalement par la hausse des dépenses de recherche et développement sur le semestre, reflétée dans l'augmentation des charges opérationnelles de 2,7 millions d'euros, et par la diminution des produits des activités ordinaires de 1,4 millions d'euros entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2017.

En conséquence, au 30 juin 2018, la trésorerie et équivalents de la trésorerie s'élèvent à 75,9 millions d'euros contre 59,1 millions au 31 décembre 2017.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com