»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/07/2019 à 21h20 UBER TECH RG +1,17% 43,685$
  • UBER - US90353T1007
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Introduction : l'action Uber fixée à 45$, en bas de fourchette

Introduction : l'action Uber fixée à 45$, en bas de fourchette
Introduction : l'action Uber fixée à 45$, en bas de fourchette
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Uber Technologies a fixé jeudi le prix de son action à 45$, dans le bas de la fourchette indicative de 44$ à 50$. Le groupe américain de VTC a dû revoir en baisse ses ambitions de valorisation ces dernières semaines dans un contexte boursier agité et alors que l'IPO de son rival Lyft a été suivie d'un plongeon de plus de 20% du cours par rapport à son prix d'introduction.

Le groupe de VTC valorisé plus de 82 milliards de dollars

Les premiers échanges sur Uber Technologies interviendront ce vendredi sur le Nyse, où le groupe est coté sous le code mnémonique "UBER".

A 45$ par action, Uber est valorisé 82,4 milliards de dollars, ce qui en fait l'une des plus importantes introductions en Bourse de tous les temps, même si ce chiffre est bien inférieur aux rumeurs de 120 milliards qui avait circulé avant la brutale correction boursière de la fin 2018.

Il s'agit de la plus importante opération d'IPO dans la "tech" depuis celle de Facebook en 2012. C'est de loin la plus importante introduction en Bourse aux Etats-Unis cette année et aussi une des 10 plus importantes de tous les temps...

Uber a placé 180 millions de titres (8,1 Mds$ à 45$ par action), auxquels devraient s'ajouter 27 millions de titres (option de surallocation) vendus par ses investisseurs existants pour un montant de 1,21 Md$ à 45$, soit une levée totale de fonds potentielle de 9,3 Mds$.

Forte croissance mais lourdes pertes

En 2018, le groupe basé à San Francisco en Californie, a affiché des revenus de 11,3 Mds$ en hausse de 43% par rapport 2017, mais il n'a encore jamais dégagé de profits. L'an dernier, Uber a enregistré une perte magistrale ajustée de 1,8 Md$, ce qui représente tout de même une amélioration par rapport à la perte de 2,2 Mds$ en 2017.

Dans son document d'introduction déposé en avril auprès des autorités boursières, le groupe de VTC a fait état d'une perte nette d'environ un milliard de dollars au premier trimestre 2019, pour un chiffre d'affaires d'environ 3 milliards.

Guerre des prix contre Lyft, chauffeurs mécontents

Uber est engagé dans une guerre des prix aux Etats-Unis avec son principal rival Lyft, qui a publié mardi de lourdes pertes au 1er trimestre. La communauté financière s'interroge sur la capacité des deux groupes à dégager un jour des bénéfices.

Le modèle économique d'Uber fait en outre l'objet de vives critiques de ses chauffeurs, comme des régulateurs des transports. Uber, qui compte trois millions de chauffeurs à travers le monde, refuse de les considérer comme des salariés, arguant du fait que sa principale activité consiste à réunir des chauffeurs.

Les chauffeurs d'Uber ont d'ailleurs profité de l'introduction en Bourse pour se faire entendre, via une grève entamée mercredi au Royaume-Uni et aux Etats-Unis pour réclamer une meilleure rémunération.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com