»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/02/2019 à 17h35 Innate Pharma +0,16% 6,400€

Innate Pharma : nouvel avis

Innate Pharma : nouvel avis
Innate Pharma : nouvel avis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Innate Pharma remonte de 1,5% à 7,35 euros, alors qu'Oddo BHF reste à l'achat sur le dossier mais avec un cours cible ajusté en hausse de 10,90 à 11,60 euros dans le cadre de son étude d'ensemble sur le secteur biotech. Un ajustement qui fait écho à la dernière note de Goldman Sachs qui a repris le suivi du dossier en ciblant un cours de 10 euros sur la valeur. Le groupe a dernièrement communiqué de nouvelles données de l'essai de Phase I (incluant une extension de cohorte) évaluant IPH4102 chez des patients réfractaires présentant un syndrome de Sézary (SS), ainsi que sa décision d'avancer IPH4102 dans une étude de Phase II multi-cohorte dans différents sous-types de lymphome de type T.

Ces données ont été présentées, lors d'une session orale, le début décembre, au congrès annuel de l'ASH à San Diego (États-Unis) par le Pr. Martine Bagot, investigateur principal de l'étude et Chef du Service de Dermatologie à l'Hôpital Saint-Louis (Paris). IPH4102 est l'anticorps "first-in-class" anti-KIR3DL2 propriétaire d'Innate Pharma, conçu pour le traitement des lymphomes de type T. Elles confirment le profil différencié d'IPH4102. Au 15 octobre, les données du sous-groupe des 35 patients atteints d'un SS révélaient une activité clinique élevée, avec un taux de réponse de 42,9%, une durée médiane de réponse de 13,8 mois et une médiane de survie sans progression de 11,7 mois. Chez les 7 patients ayant précédemment reçu mogamulizumab, le taux de réponse était de 42,9%, la durée de médiane de réponse de 13,8 mois et la survie sans progression de 16,8 mois. Ces données sont similaires à celles de l'ensemble du groupe. Le taux de réponse était plus élevé (n = 28, 53,6%) chez les patients dont l'examen anatomopathologique ne met pas en évidence de transformation histologique à grandes cellules (large cell transformation, LCT).

Des analyses exploratoires de biomarqueurs montrent une élimination rapide, chez les patients répondeurs, des cellules tumorales anormales ainsi que de lymphocytes T CD4 KIR3DL2+ périphériques dans le sang, sous traitement IPH4102.

Accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune

Rappelons que fin octobre, Le groupe avait annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules biologiques. Cet accord élargit la collaboration existante, visant à accélérer le développement du portefeuille en oncologie de chacune des parties et à donner plus rapidement accès aux patients à de nouvelles options thérapeutiques. Cette collaboration étendue va permettre à Innate de se développer sur le plan commercial, renforcer sa capacité d'investissement pour développer son portefeuille en immuno-oncologie et sa plateforme R&D. De son côté, AstraZeneca va enrichir son portefeuille IO avec de nouveaux programmes cliniques et précliniques.
Dans le cadre de cet accord, Innate Pharma prend en licence les droits commerciaux aux États-Unis et en Europe de Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk), un traitement contre la leucémie à tricholeucocytes développé par AstraZeneca et récemment approuvé par la FDA. AstraZeneca obtiendra l'intégralité des droits en oncologie de l'anticorps humanisé 'first-in-class' anti-NKG2A, monalizumab, étendant le partenariat initialement annoncé en 2015. AstraZeneca acquiert également une option sur IPH5201, un anticorps ciblant CD39, ainsi que sur quatre actifs précliniques du portefeuille d'Innate...

Étant donnée la relation de long-terme établie entre les deux partenaires, AstraZeneca a acquis 9,8% du capital d'Innate par le biais de l'émission de 6.260.500 actions nouvelles, émises au prix de 10 euros par action.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com