Cotation du 23/09/2021 à 13h39 Innate Pharma +2,77% 6,310€

Innate Pharma : la trésorerie et équivalents s'élèvent à 159,4 ME au 30/6

Innate Pharma : la trésorerie et équivalents s'élèvent à 159,4 ME au 30/6
Innate Pharma : la trésorerie et équivalents s'élèvent à 159,4 ME au 30/6

(Boursier.com) — Innate Pharma publie ses comptes pour le premier semestre 2021 avec une situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers s'élevant à 159,4 Millions d'euros au 30 juin 2021 (190,6 ME d'euros au 31 décembre 2020).
Les produits opérationnels sont de 15,7 ME pour le premier semestre 2021 (36,7 ME pour le premier semestre 2020) et comprenant principalement :
Les revenus des accords de collaboration et de licence, qui correspondent principalement à la reconnaissance partielle ou intégrale des paiements reçus en relation avec les accords avec AstraZeneca et Sanofi et qui sont reconnus sur la base du pourcentage d'avancement des travaux effectués au titre de ces accords :
(i) Les revenus des accords de collaboration et de licence liés à l'accord signé pour monalizumab ont baissé de 13,5 ME, s'élevant à 6,1 ME au premier semestre 2021 (19,6 ME au premier semestre 2020). Cette baisse s'explique principalement par une diminution des coûts exposés sur les essais inclus dans le cadre de la collaboration au regard de la maturité des essais;
(ii) Les revenus des accords de collaboration et de licence liés à l'accord signé pour IPH5201 sont nuls au premier semestre 2021 (8,7 ME au premier semestre 2020), la Société ayant réalisé tous ses engagements sur les travaux précliniques en lien avec le démarrage de la Phase I du programme IPH5201 au 31 décembre 2020;
Les revenus des refacturations de coûts de recherche et développement ('R&D') pour avdoralimab (IPH5401) et pour IPH5201 s'élèvent à 1,2 ME au premier semestre 2021 (1,1mEUR au premier semestre 2020), soit une hausse de 0,1 ME d'euros, ou 11%.
Un financement public des dépenses de recherche de 6,4 ME au premier semestre 2021 (6,9 ME au premier semestre 2020).
Des charges opérationnelles de 41,1 ME pour le premier semestre 2021 (46 ME pour le premier semestre 2020), dont 53% (21,8 ME) consacrés à la 'R&D'.

Les charges de 'R&D' ont baissé de 9,7 ME à 21,8 ME pour le premier semestre 2021 (31,5 ME pour le premier semestre 2020) résultant essentiellement d'une diminution des charges d'amortissements et dépréciations affectées à la 'R&D' et d'une diminution des charges de 'R&D' directes principalement liées à Lumoxiti suite à la fin de la période de transition avec AstraZeneca en septembre 2020 et le retour des droits de commercialisation aux Etats-Unis et en Europe, et d'autre part par l'arrêt du recrutement dans les essais évaluant avdoralimab en oncologie.

Les frais commerciaux et généraux ont augmenté de 4,8 ME à 19,3 ME pour le premier semestre 2021 (14,5 ME pour le premier semestre 2020). Cette augmentation résulte principalement de la provision pour charge constituée au titre du paiement d'un montant de 6,2 M (5,2 ME au 30 juin 2021) à effectuer à AstraZeneca le 30 avril 2022. Dans le cadre de la communication de ses résultats annuels 20202, la société avait communiqué sur un passif éventuel estimé à un maximum de 12,8mEUR dans ses états financiers consolidés, lié au partage de certains coûts de fabrication. Dans le cadre de l'accord de résiliation et de transition effectif au 30 juin 2021, Innate et AstraZeneca ont convenu de partager les coûts de fabrication, et Innate paiera 6,2m$ le 30 avril 2022.

Les revenus provenant des accords de distribution sont nuls au premier semestre 2021 (en comparaison à un gain net de 0,9 ME au premier semestre 2020). Au 30 juin 2021, suite à la fin de la période de transition relative à la commercialisation de Lumoxiti aux Etats-Unis en date du 30 septembre 2020, la Société a comptabilisé pour le premier semestre 2021 des ventes nettes Lumoxiti pour un montant de 1 ME.
Le résultat financier présente un gain net de 1,7 ME pour le premier semestre 2021 (perte de 2 ME pour le premier semestre 2020) principalement en raison de la variation de la juste valeur de nos instruments financiers sur le premier semestre 2020 résultat de l'impact de la crise sanitaire Covid 19 sur les marchés financiers. La perte nette est de 23,7 ME pour le premier semestre 2021 (perte de de 10,3 ME pour le premier semestre 2020).

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !