»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/10/2018 à 17h35 Ingenico -0,93% 67,860€
  • ING - FR0000125346
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ingenico : le marché y croit, Edenred serait également dans la course

Ingenico : le marché y croit, Edenred serait également dans la course
Ingenico : le marché y croit, Edenred serait également dans la course
Crédit photo © Ingenico

(Boursier.com) — Les analystes sont logiquement nombreux à revenir sur le dossier Ingenico ce matin après que Natixis eut "confirmé son intérêt à explorer la logique d'un rapprochement industriel de ses activités de paiement avec celles du groupe Ingenico". Bryan Garnier estime que le leader mondial des solutions de paiement intégrées n'est pas vendeur pour le moment. Le groupe est confronté à des difficultés, mais il est trop tôt pour que le PDG, Philippe Lazare, abandonne ou montre qu'il a déjà réussi à transformer la société.

Natixis, un candidat crédible

Cependant, le broker maintient son scénario, à savoir qu'il ne peut pas exclure une acquisition par un acteur français (entreprise industrielle ou société d'investissement) car la Bpi (5,3% du capital) ne sera pas contre. Le fait que Natixis soit français et que Pierre-Antoine Vacheron, PDG de Natixis Payments, connaisse bien la maison Ingenico (il y était vice-président exécutif), renforce cette idée. BG estime en revanche que le meilleur scénario pour Natixis Payments serait de ne reprendre que l'activité de services de paiement. Natixis étant une filiale d'une banque elle-même, il serait en effet difficile de maintenir l'activité de terminaux de paiement au sein de la nouvelle entité. Il y aurait alors un risque de voir des clients se tourner vers son concurrent VeriFone... Au final, même si les prochaines publications ne seront pas bonnes, la spéculation et le nom crédible de Natixis Payments devraient suffire à supporter le cours de l'action, selon le courtier. De quoi passer à l''achat' sur la valeur.

Un scénario crédible

Même son de cloche chez Invest Securities. Contrairement aux nombreuses rumeurs de rachat qui ont circulé ces derniers mois, une reprise d'Ingenico par Natixis apparaît, selon le broker, comme un scénario crédible, tant au regard de la stratégie de la banque mutualiste qui a érigé les services de paiement comme un de ses leviers de croissance, que de l'Etat français qui verrait une pépite technologique rester dans son giron. La principale interrogation résidait dans la capacité financière de la banque, mais la confirmation de discussions laisse à penser que l'opération est envisageable. IS rehausse ainsi à l''achat' sa recommandation sur le dossier avec un cours cible maintenu à 74 euros.

Edenred également dans la course?

A noter que si Ingenico a confirmé "avoir fait l'objet d'approches préliminaires en vue d'une opération stratégique", la société n'a fourni aucun nom de candidats potentiels. Or, selon Bloomberg, Edenred serait également sur les rangs. On pourrait ainsi se diriger vers une bataille franco-française.

Le titre s'envole

Si Ingenico est souvent l'objet de rumeurs, le marché semble cette fois y croire. En fin de matinée, l'action s'envole de 11% à 69,8 euros après avoir touché un plus haut à 72,4 euros. Le titre n'avait plus connu une telle envolée depuis plus de 15 ans.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com