Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/04/2020 à 09h05 Ingenico +3,35% 103,450€
  • ING - FR0000125346
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ingenico flambe après l'offre de Worldline

Ingenico flambe après l'offre de Worldline
Ingenico flambe après l'offre de Worldline
Crédit photo © Ingenico

(Boursier.com) — Ingenico s'envole désormais de plus de 12% à 117,5 euros en ce début de semaine, enregistrant sa plus forte hausse depuis plus d'un an. Après des mois, voire des années de spéculations, Worldline va finalement racheter son concurrent français dans le cadre d'une offre mixte de 7,8 milliards d'euros. Les actionnaires d'Ingenico recevront ainsi 11 actions Worldline et 160,5 euros en numéraire contre 7 actions Ingenico. A l'issue de l'opération, qui doit déboucher sur la création du quatrième acteur mondial sur le marché des services de paiements, les actionnaires d'Ingenico détiendront 35% du groupe combiné.

Gilles Grapinet, PDG de Worldline, a déclaré : "il s'agit d'une opération qui fera date dans le processus de consolidation du secteur européen des paiements, qui sera bénéfique à toutes les parties prenantes de nos deux entreprises, et qui contribuera à renforcer le rôle de l'Europe dans l'écosystème mondial des paiements digitaux". Bernard Bourigeaud, Président du CA d'Ingenico a commenté : "la combinaison de Worldline et d'Ingenico offre une opportunité unique de créer un champion européen incontesté du paiement, capable de rivaliser avec les plus grands acteurs mondiaux. Cette transaction arrive au juste moment où la consolidation s'accélère dans l'industrie et je suis convaincu que l'union de leurs forces transformera profondément l'industrie.

L'offre reste soumise au feu vert des autorités de régulation et sera déposée à l'Autorité des marchés financiers en juin ou juillet prochain. L'accord prévoit que Gilles Grapinet, l'actuel PDG de Worldline, deviendra directeur général du nouvel ensemble et que Bernard Bourigeaud, président non-exécutif du conseil d'administration d'Ingenico, en deviendra le président non-exécutif.

A première vue, la transaction semble très positive pour Worldline, pour qui l'opération est l'occasion de renforcer son leadership européen, en atteignant un volume d'achat d'environ 300 milliards d'euros et une part de marché européenne d'environ 20% dans les services financiers, note Bryan Garnier. En devenant un des cinq premiers prestataires de services de paiement au monde avec un profil plus diversifié que ses homologues américains, l'entité combinée devrait réaliser des revenus de plus de 5,3 milliards d'euros avec une marge EBITDA de 23% avant synergies, et 26% après synergies (250 millions d'euros par an d'ici 2024 sont anticipés).

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !