Accueil
»
Bourse
»
Actions Bruxelles
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 IMMOBEL +0,32% 62,800€

Immobel a pris des mesures proactives pour atténuer l'impact du COVID-19

Immobel a pris des mesures proactives pour atténuer l'impact du COVID-19
Immobel a pris des mesures proactives pour atténuer l'impact du COVID-19
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — "Axée sur des projets immobiliers résidentiels et des projets de bureaux prestigieux dans des lieux privilégiés, la stratégie d'Immobel permet une croissance durable", explique la direction du groupe. Le 22 avril dernier, Immobel et ING ont signé un bail de 9 ans pour un nouvel immeuble de bureaux d'environ 14.200 m2, situé dans le quartier européen de Bruxelles et classé " excellent " par la norme de certification BREEAM. Le bâtiment (voir la fiche descriptive ci-dessous) sera le fruit de l'expertise combinée des architectes d'OFFICE (Kersten Geers et David van Severen) et de Jaspers-Eyers.

Point sur l'activité en cette période marquée par la pandémie de COVID-19

Immobel se dit bien placée pour poursuivre sa stratégie de croissance efficace. Fin 2019, son portefeuille contenait des projets pour environ 4,5 milliards d'euros de valeur brute de développement, dont 75 % d'actifs immobiliers résidentiels sur des sites de premier choix dans de grandes villes européennes, ce qui garantit à la société une résistance aux chocs externes. Face au durcissement des règles résultant de la crise du COVID-19, Immobel a réagi rapidement et de manière proactive, et a ainsi mis en oeuvre plusieurs mesure pour assurer la continuité de ses activités tout en respectant les mesures contraignantes en vigueur, dans le but de donner la priorité à la santé et à la sécurité de toutes les parties prenantes. Si la plupart de ses employés télétravaillent depuis la mi-mars, ils restent en contact étroit avec les clients et les parties prenantes.

Impact du COVID-19 sur les activités d'Immobel

Bien que l'on déplore actuellement un impact significatif sur l'activité et un retard dans les ventes de biens résidentiels dus à la crise du COVID-19, Immobel a conclu dès la fin mars 65% des ventes ciblées pour 2020, et est en bonne voie pour obtenir l'autorisation pour ses nouveaux projets. La construction est impactée dans la plupart des pays où Immobel est active. En Belgique, des chantiers de plus grande envergure ont été arrêtés au début du confinement, mais ont désormais repris. Les travaux sur les plus petits sites se sont poursuivis. En France, la plupart des chantiers sont à l'arrêt et devraient redémarrer dans les jours et semaines qui viennent. Au Luxembourg, les chantiers ont été fermés pendant un mois, mais ont rouvert le 20 avril. En Allemagne, les chantiers n'ont globalement pas été impactés. Le projet Eden à Francfort n'a donc jamais été arrêté.

La stabilité financière et les perspectives favorables permettent le versement prévu du dividende pour 2019
La société bénéficie de bonnes liquidités et de la valeur potentielle des actions propres qui lui permettent d'honorer confortablement ses obligations financières jusqu'à fin 2021 et de poursuivre sa stratégie de croissance rentable. Compte tenu de la situation relative au COVID-19, la société a également revu ses coûts fixes qui pourraient être réduits jusqu'à 30% si nécessaire. La solidité financière combinée à un portefeuille de qualité renforce le positionnement d'Immobel dans l'environnement de marché actuel, caractérisé par une pression accrue de la concurrence. En raison de sa situation confortable eu égard à ses liquidités, Immobel confirme à ses actionnaires le versement pour 2019 d'un dividende de 2,661 euros par action. Par ailleurs, Immobel a bon espoir de continuer son expansion et de tirer profit d'opportunités de croissance attractives. Fin mars, la société a remporté de nouveaux projets représentant une valeur brute de développement d'environ 340 millions d'euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !