Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/02/2020 à 14h08 Imerys -4,77% 38,760€

Imerys : un résultat net part du Groupe de 121,2 ME en 2019

Imerys : un résultat net part du Groupe de 121,2 ME en 2019
Imerys : un résultat net part du Groupe de 121,2 ME en 2019

(Boursier.com) — En 2019, le chiffre d'affaires d'Imerys a reculé de -3,8% à périmètre et taux de change constants à 4,354 milliards d'euros (-5,1% en données publiées).
La marge d'Ebitda courante est de 17,6% soit 764,6 ME, et la marge opérationnelle courante ressort à 10,1% pour 438,8 ME de ROC.

Le résultat courant net, part du Groupe, s'élève à 276,9 ME, en retrait de -22,4%. Le résultat courant net, part du Groupe, par action, est en baisse de -22,3% à 3,50 euros.

Le résultat net part du Groupe s'établit à 121,2 ME en 2019. Imerys rappelle que le résultat net part du Groupe 2018 était de 559,6 ME, car incluant l'impact de la plus-value de cession de l'activité Toiture.

Solide génération de trésorerie

Le cash flow libre opérationnel courant net est sur un solide niveau de 347,9 ME, en hausse de +21,7%. La dette financière nette s'élève à 1,419 MdE avant prise en compte d'IFRS 16 au 31 décembre 2019. Le rapport dette financière nette/ capitaux propres ressort à 44,7% au 31 décembre 2019.

Dividende

Le Conseil d'Administration, confiant dans les fondamentaux et les perspectives du Groupe, a décidé de proposer le maintien du dividende à 2,15 euros par action, représentant 61% du résultat courant net, part du groupe. Il a également proposé d'offrir aux actionnaires l'option d'un paiement du dividende en actions afin d'accroître la marge de manoeuvre du Groupe pour saisir des opportunités de développement tout en maintenant une structure financière solide.

Le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), actionnaire majoritaire du Groupe à hauteur de 53,9%, a fait part de son intention d'opter pour le dividende en actions pour la totalité de sa participation.

Pour Patrick Kron, Président du Conseil d'Administration et Directeur Général par intérim, analyse : La détérioration des marchés industriels, particulièrement en Europe, a généré une baisse significative des volumes de ventes et fortement pesé sur la performance du Groupe, même si le prix-mix positif et les mesures de réduction de coûts ont permis d'en réduire l'impact. Malgré ce contexte économique difficile, Imerys a généré un cash flow élevé et en progression. En ce début d'année 2020, dans un environnement de marché incertain, nous continuons de donner la priorité à la réduction de coûts et à la génération de trésorerie, grâce à une gestion stricte des investissements et du besoin en fonds de roulement.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com