Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/01/2021 à 17h35 Imerys +0,38% 42,440€

Imerys plonge après son avertissement

Imerys plonge après son avertissement
Imerys plonge après son avertissement
Crédit photo © Imerys

(Boursier.com) — Le gros avertissement sur résultats lancé ce matin par Imerys provoque logiquement de lourds dégâts sur la valeur. A l'ouverture, le titre du leader mondial des spécialités minérales pour l'industrie plonge de plus de 6% à 35,1 euros dans de gros volumes.

En raison de conditions de marché, en particulier dans le secteur manufacturier (fer et acier, équipements industriels, papier, automobile...), qui se sont détériorées au cours du troisième trimestre, entraînant une baisse des volumes de ventes du Groupe plus forte qu'anticipée, le management anticipe désormais une baisse d'environ 20% de son résultat courant net sur l'exercice 2019, dont -7% imputable à la déconsolidation des filiales de talc 1 nord-américaines et à la fermeture temporaire de l'usine de Willsboro au premier semestre, contre un repli de 10% envisagé jusqu'ici.

Le Groupe, qui continue de donner la priorité à la réduction des coûts et à la génération de trésorerie, a par ailleurs annoncé la démission de son directeur général, Conrad Keijzer. Le Conseil d'Administration a nommé son Président Patrick Kron, en qualité de Directeur général du Groupe, pour une période intérimaire, le temps de mener un processus de désignation d'un nouveau Directeur général.

Suite à ces annonces, Bryan Garnier passe de 'neutre' à 'vendre' sur la valeur, considérant la démission du DG comme un flux d'informations négatif alors que c'est lui qui était à l'origine du plan de réorganisation apprécié par le marché. En outre, le courtier soupçonne que la mise en oeuvre du plan prendra encore plus de temps qu'anticipé. Les commentaires sur les marchés finaux envoient également clairement un message négatif, alors que la récente décision de la FDA pour le talc en poudre pour bébé de Johnson & Johnson pourrait changer la donne pour les questions juridiques concernant le talc aux Etats-Unis. Au final, l'analyste considère que l'action Imerys est susceptible d'être de 'l'argent mort' au moins jusqu'à l'année prochaine.

©2019-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !