»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 13h28 Iliad +0,33% 97,500€
  • ILD - FR0004035913
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Iliad : prolonge son rebond

Iliad : prolonge son rebond
Iliad : prolonge son rebond
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Iliad, qui avait perdu environ un tiers de sa valeur boursière depuis le début de l'année, se redresse de 3,7% à 91 euros en cette fin de semaine en profitant du succès de la 'Freebox Delta'. "Aujourd'hui, nous livrons nos nouveaux abonnés au fil de l'eau, mais nous n'avions pas imaginé un tel succès", explique Xavier Niel, cofondateur de Free. La Freebox Delta séduit les 'geeks', décrits comme les "premiers ambassadeurs de la marque", ainsi que le grand public qui partage son expérience sur les réseaux sociaux.
"Ce succès était un défi d'autant plus difficile à réaliser dans un marché où les box d'entrée de gamme commencent à moins de 10 euros par mois, à comparer au prix de la Freebox Delta, box à la fois haut de gamme et accessible au plus grand nombre compte tenu des économies réalisées sur les nombreux services et fonctionnalités inclus dans le prix", souligne Iliad.

Parmi les brokers, Oddo a confirmé son avis acheteur en visant un cours de 300 euros, en vue de la publication des comptes du groupe programmés le 19 mars, même si le T4 ne devrait pas apporter d'éléments rassurants sur la 'topline'... "La vraie question semble de savoir s'il est temps de revenir sur le titre : le T4 sera-t-il le point bas en 'topline' en France ? Doit-on normaliser une croissance moindre ou 2018 était-ce un accident ? La société peut-elle rassurer sur la gouvernance ? Sur ces trois questions, ce n'est pas la publication en elle-même qui permettra d'apporter des réponses mais les déclarations d'Iliad en marge de cette dernière", explique l'analyste qui confirme en attendant son objectif de cours de 300 euros.

Ajustements en série

HSBC avait dernièrement ajusté en baisse son cours cible de 170 à 115 euros, tout en restant acheteur sur le dossier. Exane BNP Paribas avait de son côté dégradé le titre de l'opérateur de 'neutre' à 'sous-performer' dernièrement... Rappelons que c'est le 19 mars que les comptes annuels de la maison-mère de Free seront dévoilés, les derniers indices ne plaidant pas vraiment en faveur de l'opérateur. Bryan Garnier n'attend ainsi plus grand-chose de l'exercice 2018, alors que 2019 devrait montrer des améliorations graduelles...

Suite aux publications d'Orange et de Bouygues, le broker pense que le groupe a perdu des abonnés à la fois dans le fixe et le mobile au 4ème trimestre 2018. Ces chiffres ne devraient toutefois pas surprendre : du côté mobile, la période de Noël est généralement tirée par les offres premium ; dans le fixe, le 4ème trimestre 2017 avait été dynamisé par une "Vente Privée", tandis que les trois derniers mois de 2018 sont susceptibles d'avoir été impactés par un "effet réfrigérateur", les clients attendant le lancement de nouvelles offres.

Après une année de transformation en 2018, 2019 pourrait marquer le début d'un retournement de tendance, selon le courtier. Afin de rassurer, le groupe devrait notamment fournir plus de visibilité au niveau des investissements et des économies opérationnelles... BG a réitéré son avis 'conserver' en coupant sa cible à 155 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com