»
»
»
»
Consultation
Cotation du 08/10/2012 IC Telecom 0,00% 0,800€
  • ALICT - FR0010480111
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

IC Telecom : la continuité d'exploitation suspendue aux fonds levés grâce aux BSA

IC Telecom : la continuité d'exploitation suspendue aux fonds levés grâce aux BSA
Logo IC Telecom

(Boursier.com) — La société IC Telecom, dont le cours est suspendu depuis le 6 octobre 2011 à la demande de l'Autorité des Marchés Financiers suite aux questions des commissaires aux comptes sur les résultats 2010/2011, apporte quelques précisions sur sa situation.

Les interrogations des commissaires aux comptes portent sur plusieurs éléments. D'abord, concernant l'évolution et la situation du compte courant de Goel Haddouk dans ICT, dont le plus haut atteint 300.212 Euros au 13 mai 2011. "Cette situation exceptionnelle s'explique par un décalage dans la facturation entre la holding de Monsieur Haddouk et ICT", indique l'entreprise, qui prévoit que ses écritures de régularisation "sont en cours" et devraient permettre de ramener ce compte courant à zéro. Ensuite, la société affiche un retard de règlement des cotisations sociales de 249.000 Euros au 30 juin dernier, du fait de ses difficultés de trésorerie. La régularisation de cette situation "sera l'une des affectations prioritaires des produits de l'augmentation de capital liée à l'exercice des BSA 1111 et dont la période de souscription a été étendue du 18 octobre jusqu'au 18 novembre par le conseil d'administration et susceptible d'être étendue au 30 décembre par l'AG du 18 novembre". De surcroît, ICT a été condamnée le 31 mars 2011 par la Cour d'appel de Paris à payer à l'administration fiscale la somme de 222.187 Euros, alors que l'entreprise avait gagné en première instance. Cela correspond aux impôts de Raphael Haddouk dont les titres ICT n'ont pu être nantis. La société a convenu d'un échéancier pour régler cette dette.

Les commissaires aux comptes s'interrogent également sur le financement des acquisitions d'Artys Telecom et IP France le 30 décembre 2010, dont le solde restant dû (400.000 Euros) a fait l'objet d'un crédit vendeur à échéance 3 ans le 30 juin 2011.

La société prévoit "d'apporter au plus vite tous les éléments de réponse nécessaires aux questions soulevées par les commissaires aux comptes", et rappelle qu'elle a lancé un plan d'économies drastique en juillet. "Cette rigueur de gestion qui conduira IC Telecom à redimensionner fortement ses équipes, permettra de générer des économies substantielles et alléger une situation financière aujourd'hui difficile en raison de la dégradation de la conjoncture depuis la clôture du précédent exercice", ajoute le management, qui estime que l'augmentation de capital par exercice des BSA proposée est "primordiale pour la survie de l'entreprise d'autant plus que le plan de réduction des effectifs et de fermeture de certains bureaux non rentables a été coûteux".

Goel Haddouk, qui détient 30,34% du capital, s'est engagé à exercer ses BSA aux conditions modifiées pour 500.000 Euros, et réitère cet engagement à ce jour à l'égard du marché. En cas d'exercice de l'ensemble des BSA, IC Telecom serait en mesure de lever 5,3 ME, étant posé que la société a besoin d'au moins 1,5 ME pour assurer sa continuité d'exploitation. "Cette opération n'est pas garantie et il est possible que des porteurs de BSA ne souscrivent pas à l'opération et que potentiellement, les fonds nécessaires à la continuité de l'exploitation ne soient pas réunis", prévient IC Telecom, qui ajoute que l'audit des comptes annuels devrait être finalisé le 17 novembre 2011 au plus tard sous réserve de la validation par les commissaires aux comptes.

IC Telecom va encore demander à ses actionnaires la possibilité d'étendre la durée de vie des BSA 1111 pour qu'ils puissent être souscrits jusqu'au 30 décembre 2011 aux conditions votées en assemblée générale extraordinaire du 12 septembre 2011, et une fois le marché informé des comptes et de l'opinion des commissaires aux comptes. Une nouvelle assemblée générale extraordinaire sera convoquée à cette fin le 18 novembre prochain. La cotation des actions, obligations et BSA reprendra le 18 octobre 2011 à 11 heures. La reprise de l'exerçabilité des BSA 1111 interviendra le même jour avec extension de la période d'exercice jusqu'au 18 novembre 2011 par le conseil d'administration et le cas échéant une prolongation de cette période d'exercice jusqu'au 30 décembre 2011 sous réserve du vote de l'assemblée générale du 18 novembre.

©2011-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com