Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/01/2021 à 22h15 IBM -0,45% 128,390$
  • IBM - US4592001014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

IBM supprimerait près de 10.000 emplois en Europe

IBM supprimerait près de 10.000 emplois en Europe
IBM supprimerait près de 10.000 emplois en Europe
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — IBM s'apprêterait à tailler dans ses effectifs européens. Une restructuration qui entrerait dans le cadre de la nouvelle stratégie de 'Big Blue' qui a récemment fait part de son intention de se délester de sa branche de services gérés d'infrastructure ("IT outsourcing") pour se concentrer davantage sur le cloud hybride et l'intelligence artificielle, source de croissance pour le groupe américain.

Selon l'agence 'Bloomberg', le géant des services informatiques pourrait ainsi supprimer près de 10.000 emplois en Europe, soit 20% de ses effectifs dans la région. Une rationalisation qui permettrait de réduire les coûts de la branche à faible croissance avant une scission programmée pour fin 2021. Le Royaume-Uni et l'Allemagne devraient être les pays les plus touchés par ces coupes d'effectifs même si la Pologne, la Slovaquie, l'Italie, la Belgique et la France ne seraient pas épargnés. D'après l''AFP', la firme supprimerait de 1.180 à 1.385 postes dans l'Hexagone, soit environ un quart des effectifs en locaux. IBM a fait part de ses intentions lors d'une réunion avec les représentants des salariés européens au début du mois de novembre, selon un responsable syndical.

"Nos décisions en matière de personnel sont prises pour fournir le meilleur soutien à nos clients dans l'adoption d'une plate-forme hybride ouverte de cloud computing et de capacités d'intelligence artificielle", a déclaré une porte-parole d'IBM à l'agence. "Nous continuons également à faire des investissements importants dans la formation et le développement des compétences des employés d'IBM afin de répondre au mieux aux besoins de nos clients".

Lors de la publication des comptes du troisième trimestre, fin octobre, le directeur financier d'IBM, James Kavanaugh, avait souligné que la compagnie enregistrerait une charge de 2,3 Mds$ au 4e trimestre dans le cadre de la scission prévue, "afin de simplifier et rationaliser nos activités".

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !