»
»
»
»
Consultation
Cotation du 13/11/2018 à 22h15 IBM -0,05% 120,840$
  • IBM - US4592001014
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

IBM corrige, OPA de 34 Mds$ sur Red Hat

IBM corrige, OPA de 34 Mds$ sur Red Hat
IBM corrige, OPA de 34 Mds$ sur Red Hat
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — IBM, le géant américain des services informatiques, a annoncé hier dimanche avoir accepté l'acquisition de Red Hat pour une valeur totale d'entreprise de 34 milliards de dollars (dette comprise), afin de diversifier ses activités sur des segments plus fortement margés. Il s'agit de la plus importante acquisition de l'histoire d'IBM.

La plus grosse acquisition technologique de l'année ?

Selon les termes de la transaction, 'Big Blue' va débourser 190$ par titre Red Hat en cash, ce qui représente une copieuse prime de 63% en comparaison du cours de clôture de vendredi à Wall Street. Il s'agirait de la plus grosse opération technologique de l'année, assène le géant informatique. Red Hat, groupe de Raleigh fondé en 1993, Caroline du Nord, est le leader des solutions open source pour les entreprises. Son modèle de souscription permet aux clients de bénéficier de ses technologies de cloud, Linux, gestion, middleware, mobilité, stockage et virtualisation. Le groupe offre également des services de support, formation et consulting.

Synergies de croissance

Ginni Rometty, CEO (directrice générale) d'IBM, entend ainsi relancer son groupe, dont la capitalisation boursière est retombée près des 110 milliards de dollars et vient de perdre environ un tiers de sa valeur en cinq ans (là où le titre Red Hat a lui pratiquement triplé). La dirigeante du groupe d'Armonk évoque par ailleurs des synergies de croissance évidentes, par opposition aux synergies de coûts ! Autrement dit, IBM ne devrait pas tailler brutalement dans les dépenses ou les effectifs après ce rapprochement. Par cette transaction, IBM estime qu'il devrait "complètement transformer le paysage cloud et devenir le leader mondial du cloud hybride" (un marché émergent estimé à 1.000 Mds$).

Retard à rattraper

Le centenaire IBM entend donc ainsi rattraper le retard sur certains leaders technologiques américains tels qu'Alphabet, Amazon ou Microsoft. L'opération est de très loin la plus importante jamais réalisée par IBM, qui avait auparavant racheté le Canadien Cognos pour 5 Mds$ en 2008, ou la firme Softlayer pour 2 Mds$ en 2013.

Les deux compagnies ont donc conclu un accord définitif. La finalisation du rapprochement entre IBM et Red Hat est attendue durant le second semestre 2019. IBM, déjà lourdement endetté, a promis d'arrêter ses rachats d'actions en 2020 et 2021 afin de lever un poids financier supplémentaire. Jim Whitehurst, l'actuel directeur général de Red Hat, doit rester à ce poste, avec son équipe actuelle de direction. Les différents sites de Red Hat seront aussi conservés.

Le titre IBM perd 2% pour l'heure à 122$ à Wall Street. Red Hat s'enflamme de 45% à 170$, mais n'atteint donc pas encore le prix d'acquisition. Notons que l'agence Standard & Poor's vient de dégrader d'un cran la note d'IBM, réduite à 'A'.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com