Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/01/2021 à 12h49 I.CERAM +18,05% 2,420€
  • ALICR - FR0011511971
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

I.CERAM : une nouvelle étude visant à réduire les risques d'infections

I.CERAM : une nouvelle étude visant à réduire les risques d'infections
I.CERAM : une nouvelle étude visant à réduire les risques d'infections
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La société I.CERAM a annoncé la signature d'un partenariat avec le Professeur Jan Schmitto, chirurgien cardiaque exerçant au Centre Hospitalo-Universitaire de Hanovre (Allemagne), pour implanter dans le cadre d'une étude in-vivo en laboratoire, dix implants en céramique chargés en antibiotique afin de réduire les risques d'infections suite à l'implantation de la pompe cardiaque " LVAD " (Left Ventricular Assist Device) chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque sévère.

Précurseurs dans l'implantation de cette pompe, le Professeur Schmitto et son équipe ont implanté chez l'homme le premier modèle de pompe cardiaque LVAD " heartmate 3 " conçu avec le laboratoire pharmaceutique américain Abbott. Branchée sur le coeur, la pompe cardiaque relie la pointe du ventricule gauche à l'aorte en prenant le relais d'un coeur devenu trop faible. Celle-ci pompe alors efficacement le sang et permet de rétablir un débit sanguin suffisant afin d'éliminer les symptômes liés à l'insuffisance cardiaque chez ces patients en état critique.

Cependant, malgré la dimension révolutionnaire de ce traitement, ce dispositif présente un risque infectieux élevé car il comprend une partie intracorporelle, la pompe, et une partie extracorporelle, le contrôleur et la batterie. Ces deux parties sont reliées par un câble posé par voie percutanée. Dans de nombreux cas, le point de sortie du câble engendre ainsi le passage de bactéries qui infectent l'organisme dans les premiers jours, voire les premières heures qui suivent l'implantation.

Ainsi, par ses qualités biocompatibles, l'implant en céramique d'I.CERAM vise à réduire les risques d'infections liées à la chirurgie lourde que nécessite la pose de la pompe LVAD. Les résultats de l'étude sont attendus pour juin 2021.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités I.CERAM

Plus d'actualités