Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/08/2020 à 17h35 Hybrigenics +0,81% 0,198€
  • ALHYG - FR0004153930
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Hybrigenics : l'opération DMS, alternative à la liquidation

Hybrigenics : l'opération DMS, alternative à la liquidation
Hybrigenics : l'opération DMS, alternative à la liquidation

(Boursier.com) — Le PDG du groupe Hybrigenics, Rémi Delansome, s'est fendu d'une lettre aux actionnaires afin de les convaincre d'aller voter en faveur de la réussite de l'opération DMS, "alternative permettant d'éviter la liquidation". Ce vendredi 6 septembre est convoquée ainsi l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires d'Hybrigenics appelés à se prononcer sur le projet de rapprochement avec DMS. Il s'agit d'une opération d'apport à Hybrigenics de DMS Biotech, le pôle d'activités de DMS Group qui porte sa stratégie de diversification dans le domaine des biotechnologies, en particulier dans la recherche et le développement de la médecine régénératrice basés sur l'injection de cellules souches adipeuses, par exemple pour le traitement de l'arthrose. DMS Biotech génère déjà du chiffre d'affaires en commercialisant des dispositifs de lipofilling (technique chirurgicale d'autogreffe utilisant le tissu adipeux) en chirurgie plastique et reconstructive. En échange de cet apport, DMS Group deviendrait actionnaire à 80% d'Hybrigenics.

"Comme vous vous en souvenez très certainement, en octobre 2018, l'étude clinique de l'inécalcitol dans la Leucémie Myéloïde Aiguë s'est soldée par un échec pour cause de futilité et le conseil d'administration d'Hybrigenics a décidé d'arrêter le développement clinique de l'inécalcitol dans toute indication thérapeutique", rappelle le dirigeant.

"Compte tenu des ressources financières restantes limitées et de l'absence de perspectives plausibles de refinancement, le conseil d'administration a proposé aux actionnaires d'Hybrigenics de se prononcer sur la dissolution anticipée de la société. Le quorum requis pour le vote de cette disposition en assemblée générale extraordinaire n'a été atteint ni en première convocation (<25%) en décembre 2018, ni en seconde convocation (<20%) en janvier 2019", rappelle le PDG.

"En parallèle, le conseil d'administration a reçu deux offres de prise de contrôle, la première en décembre 2018 qui ne nous a pas paru suffisamment claire, et la seconde en janvier 2019 émanant de DMS Group qui nous a semblé constituer une alternative préférable à la liquidation amiable envisagée, en particulier pour nos actionnaires. En effet, cet apport constituerait un nouveau départ pour Hybrigenics, qui deviendrait le pôle indépendant d'activités 'Biotech' de DMS Group, et bénéficierait des garanties de soutien financier du Groupe", plaide le PDG.

"Vous l'aurez compris, cette alternative à la liquidation vous permet, en tant qu'actionnaire, d'éviter la radiation automatique de vos actions contre des certificats de détention non négociables. Si cette opération se réalise, vous garderez la liberté de conserver ou bien de vendre vos actions quand vous le souhaitez. Dans le cadre de ce projet de rapprochement, toutes les vérifications nécessaires et les analyses appropriées ont été effectuées", argumente le dirigeant.

L'évaluation par le commissaire à la scission et aux apports désigné par le Tribunal de Commerce a conclu à l'équité de l'opération et un traité d'apport a été signé. Le projet est désormais soumis à l'approbation des actionnaires respectifs d'Hybrigenics et de DMS Group à l'occasion d'assemblées générales extraordinaires, pour lesquelles le quorum de 25% des votes est indispensable en première convocation.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !