Cotation du 23/07/2021 à 22h15 HSBC Holdings +0,33% 27,610$
  • HSBC - US4042804066
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

HSBC va supprimer près de 35.000 postes

HSBC va supprimer près de 35.000 postes
HSBC va supprimer près de 35.000 postes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — HSBC tranche dans le vif ! La banque, qui a dévoilé ce matin une chute de son bénéfice net annuel de 53% à 5,97 milliards de dollars, annonce un vaste programme de restructuration qui passera par la suppression de près de 35.000 postes sur trois ans, soit environ 15% de ses effectifs. Le groupe avait déjà éliminé 4.000 emplois l'an passé. Outre le contexte généralisé de taux bas, HSBC est également affecté par la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis ainsi que les graves troubles sur son marché clé de Hong Kong.

Noel Quinn, directeur général du groupe par intérim, a déclaré: "les performances du groupe en 2019 ont été solides, mais certaines parties de notre activité ne produisent pas de rendements acceptables. Nous sommes donc en train d'élaborer un plan révisé pour augmenter les rendements pour les investisseurs, créer la capacité d'investissement future et construire une plateforme pour une croissance durable. Nous avons déjà commencé à mettre en oeuvre ce plan, que mon équipe de direction et moi-même nous sommes engagés à exécuter au rythme prévu".

Les résultats 2019 ont été impactés par une charge de dépréciation de 7,3 Mds$, 4 Mds$ liés à l'activité 'Global Banking and Markets' ("GB&M") et 2,5 Mds$ liés à la banque commerciale (CMB) en Europe. Ces chiffres reflètent des hypothèses de taux de croissance économique à long terme plus faibles, ainsi que, pour GB&M, le remaniement prévu de l'activité. Les revenus ajustés ont augmenté de 5,9% à 55,4 milliards de dollars, et le bénéfice avant impôt ajusté a progressé de 5% à 22,2 Mds$ (21,8 Mds$ de consensus), reflétant la bonne croissance des revenus de la banque de détail et de la gestion de patrimoine, de la banque privée mondiale et du CMB, ainsi qu'un meilleur contrôle des coûts.

Le RoTE ((Return on Tangible Equity) a baissé de 20 points de base à 8,4% et le dividende par action versé au titre de l'exercice 2019 est de 0,51$. Le management prévoit de suspendre les rachats d'actions pour 2020 et 2021, étant donné le niveau élevé de restructuration qui devrait être entrepris au cours des deux prochaines années.

Enfin, l'établissement bancaire, qui réalise près de 80% de ses bénéfices en Asie, souligne surveiller la récente épidémie de coronavirus, qui provoque des perturbations économiques à Hong Kong et en Chine continentale et pourrait avoir un impact sur ses performances en 2020.

©2020-2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !