»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/06/2019 à 20h17 HSBC Holdings +0,41% 41,590$
  • HSBC - US4042804066
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

HSBC : le marché est déçu, le titre recule

HSBC : le marché est déçu, le titre recule
HSBC : le marché est déçu, le titre recule
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — HSBC Holdings ne renonce pas à ses objectifs 2020. En dépit d'un quatrième trimestre 2018 compliqué, marqué par des résultats inférieurs aux attentes du marché, la banque britannique compte toujours fortement accélérer sa croissance en Asie en visant une hausse annuelle de 5 à 9% de ses revenus dans la région. Elle table également sur un redressement de ses activités aux États-Unis, en visant un rendement de plus de 6% en moyenne des capitaux propres tangibles.

"Nous restons attentifs aux risques baissiers pesant sur l'environnement économique actuel, en particulier ceux liés à l'économie britannique, aux tensions commerciales mondiales et à l'évolution future des taux d'intérêt. Nous serons proactifs dans la gestion des coûts et des investissements... Nous continuons de nous concentrer sur l'atteinte d'un rendement des capitaux propres tangibles de plus de 11% d'ici 2020, tout en maintenant un dividende stable", souligne la banque.

L'établissement financier a enregistré sur les trois derniers mois de 2018 un bénéfice imposable ajusté de 3,39 milliards de dollars, en repli de 1%, pour des revenus ajustés en hausse de 5% à 12,56 Mds$. Le consensus tablait respectivement sur 4,4 Mds$ et 13,5 Mds$. Les revenus ajustés des activités de marchés se sont élevés à 1,1 milliard de dollars, soit 202 M$ de moins qu'au cours des trois derniers mois de 2017, alors que les revenus rajustés tirés de la gestion du patrimoine ont chuté de 18% à 1,1 Md$ au cours de la période.

Sur l'exercice, HSBC n'est pas parvenu à dégager un "effet ciseau" positif - un indicateur clé permettant de mesurer si les revenus sont supérieurs aux coûts - et a repoussé cet objectif à 2019. La banque va cependant verser un dividende de 0,51 dollar par action, globalement conforme aux attentes des analystes.

Le titre est chahuté après ces annonces, en retrait de 3,3% à 7,3 euros. La plupart des analystes évoquent des résultats décevants avec des revenus inférieurs aux attentes et des coûts mal maîtrisés. Bank of America Merrill Lynch a d'ailleurs dégradé le dossier à 'neutre' après avoir revu à la baisse ses estimations de bpa. Malgré un meilleur début d'année 2019, Investe continue de considérer comme "irréaliste" l'objectif d'un ROTE supérieur à 11% d'ici 2020.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com