Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/07/2020 à 22h15 HP Inc. (ex-Hewlett Packard) +2,28% 17,460$
  • HPQ - US40434L1052
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

HP Inc plonge après les comptes, des brokers dégradent

HP Inc plonge après les comptes, des brokers dégradent
HP Inc plonge après les comptes, des brokers dégradent
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les derniers comptes trimestriels de HP Inc ont déçu les marchés financiers, qui ont sanctionné jeudi le titre par une baisse de 12,3% à Wall Street (15,01$ en clôture). Malgré un bénéfice par action supérieur aux attentes, les ventes et les perspectives du groupe informatique sont ressorties inférieures aux attentes des marchés, en raison de la crise du coronavirus.

Pour son deuxième trimestre fiscal, le fabricant d'imprimantes et de PC a ainsi vu ses ventes chuter de 11% pour revenir à 12,47 milliards de dollars. Les analystes tablaient sur un revenu de 12,93 Mds$, un chiffre déjà revu en nette baisse par rapport aux 13,9 Mds$ encore attendus fin février, avant les mesures de confinement prises pour faire face au coronavirus .

Le bénéfice net a atteint 764 millions de dollars. Après ajustements, le bénéfice par action s'est établi à 51 cents (contre 53 cents un an plus tôt), très supérieur au consensus, qui était logé à 44 cents.

Guidance annuelle suspendue pour cause de Covid-19

Malgré une hausse de la demande liée au télétravail (+5% pour les ventes d'ordinateurs portables) pendant les mesures de confinement, le groupe a vu ses ventes d'ordinateurs de bureau plonger de 23% et ses ventes d'imprimantes chuter de 19% par rapport à la même période de 2019. Dans un entretien sur la chaîne 'CNBC', le directeur général de HP Inc., Enrique Lores, a expliqué que le groupe avait eu des problèmes liés à sa chaîne d'approvisionement, notamment depuis la Chine, mais que malgré cela, la demande de PC avait été forte au T2.

Pour le 3e trimestre, HP Inc. prévoit un bpa de 39 à 45 cents, inférieur au consensus (47 cents), et n'a pas fait de prévisions de ventes. Le groupe a aussi retiré sa prévision annuelle compte-tenu des incertitudes liées à la crise du Covid-19.

Suite à cette publication, JP Morgan a réduit sa recommandation de surpondérer à neutre, l'analyste Paul Coster jugeant les comptes du T2 fiscal et les prévisions du groupe "sans relief" et estimant qu'il n'y avait pas de catalyseur pour la société à court terme. De son côté, UBS a réduit son objectif de cours de 22,5$ à 17$.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !