Cotation du 26/10/2021 à 13h55 Hoffmann Green Cement -0,34% 29,100€

Hoffmann Green Cement : L'EBITDA du 1er semestre 2021 s'élève à -2,6 ME

Hoffmann Green Cement : L'EBITDA du 1er semestre 2021 s'élève à -2,6 ME
Hoffmann Green Cement : L'EBITDA du 1er semestre 2021 s'élève à -2,6 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La société Hoffmann Green Cement Technologies a poursuivi son développement au cours du premier semestre 2021. Elle enregistre au 30 juin 2021 un chiffre d'affaires de 540 KE correspondant à la vente au volume de ciments à hauteur de 420 KE et à la facturation de prestations d'ingénierie à hauteur de 120 KE. Les volumes vendus de ciments ont sensiblement progressé sur un an passant de 378 tonnes à fin juin 2020 à 1.875 tonnes à fin juin 2021.
Les charges opérationnelles comprennent des charges de personnel de 1,1 ME, reflétant la structuration des équipes. Elles incluent aussi des charges externes pour 2 ME liées principalement aux achats de matières premières et de tests réalisés avec les partenaires sur la période.
L'EBITDA du 1er semestre 2021 s'élève à -2,6 ME contre -2,1 ME sur la même période en 2020.
Au 30 juin 2021, le Résultat Opérationnel Courant et le Résultat Opérationnel de la Société s'établissent à -3,6 ME. La baisse des résultats sur un an (-0,7 ME) s'explique par la structuration des équipes (-0,4 ME), et par l'augmentation des dotations aux amortissements liée à la mise en service d'installations et d'équipements en 2020 et au début de l'année 2021. Le Résultat Financier connaît un redressement notable sur un an (+3,1 ME).

Pour mémoire, le Résultat Financier à fin juin 2020 a été marqué par des pertes et des dépréciations d'OPCVM liées aux effets de la COVID-19 sur les marchés financiers. Après prise en compte d'un produit d'impôt de 0,8 ME, le Résultat Net au 30 juin 2021 s'élève à -2,7 ME.

Une situation financière solide

Au 30 juin 2021, la société bénéficie d'un bilan solide avec des capitaux propres s'établissant à 62,3 ME, en baisse de 2,3 ME depuis le 31 décembre 2020 s'expliquant en partie par le résultat net de la période. La trésorerie disponible s'élève à 40,1 ME (et 50,1 ME y compris OPCVM). La variation de trésorerie sur la période (-6,2 ME) s'explique par les flux d'investissements liés principalement à la construction de l'unité de production H2 et par les flux d'exploitation intégrant la constitution d'un stock de laitier de hauts fourneaux, compensés pour partie par l'encaissement d'emprunts bancaires pour 5 ME.
Il est à noter que la société a souscrit à des emprunts bancaires pour 6 ME qui seront décaissés sur le second semestre 2021 et qui augmenteront la trésorerie disponible d'autant. Enfin, la Société dispose d'une ligne de crédit disponible non utilisée d'un montant de 10 ME.

Evénements postérieurs au 1er semestre 2021

La société a signé en juillet 2021 un contrat de partenariat d'une durée de 3 ans pour le développement et la commercialisation de ses ciments décarbonés avec Alegina, entreprise vendéenne spécialisée dans la conception et la fabrication de matériaux et de produits innovants à partir de coquilles d'huîtres et de coquillages.
En septembre 2021, après plus de cinq années d'instructions, le brevet H-P2A, déjà validé aux Etats-Unis depuis janvier 2020, a été validé par l'Office Européen des Brevets sous le numéro 3274315. La délivrance de ce brevet européen constitue une étape clef du développement futur de la Société à l'international.

La société vient de lancer la commercialisation de H-IONA, sa 4ème technologie, le ciment le plus décarboné du marché européen et accessible à tous avec un bilan carbone inférieur à 150 kg de CO2 par tonne. Premier ciment décarboné à obtenir le marquage CE, H-IONA est destiné à être appliqué dans de nombreux domaines de la construction et est accessible pour la première fois au grand public avec la commercialisation de sacs de 25 kg. Ce nouveau ciment vient enrichir la gamme de technologies développée par Hoffmann Green Cement et lui permet d'adresser de nouveaux marchés en parfaite complémentarité avec ceux déjà ciblés par les trois autres technologies (H-UKR, H-P2A, H-EVA).

Stratégie conquérante et perspectives prometteuses

La société maintient son objectif d'atteindre 3% de parts de marché pour ce qui concerne le marché du ciment en France, pour un chiffre d'affaires de 120 ME à horizon 2026. Pour ce faire, la société confirme son plan industriel visant à construire deux usines (H2, dont la construction est d'ores et déjà en cours, et H3) d'une capacité de production unitaire de 250.000 tonnes chacune d'ici 2024/2025 : H2 en 2022 et H3 en 2024/2025.
Ces unités seront installées en Vendée sur la commune de Bournezeau (H2), et en région parisienne (H3) pour atteindre à l'échéance du plan une capacité de production totale pour la société de 550.000 tonnes de ciments par an sur les trois sites de production (H1, H2 et H3).

En 2021, la Société prévoit de commercialiser 10.000 tonnes de ciments, correspondant aux engagements de ses partenaires, contre 20.000 tonnes telles que communiquées lors de la présentation des résultats semestriels 2020. Au cours de l'exercice 2021, la Société a augmenté son carnet de commandes de 45.000 tonnes dont la production aura lieu pour l'essentiel au-delà de l'exercice 2021.
Hoffmann Green Cement prévoit de disposer d'un EBITDA positif à partir de 2022 et d'un Résultat Opérationnel Courant positif à partir de 2023. Il vise un objectif de 40% de marge sur EBITDA à l'horizon du plan.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !