Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 11h07 Hermes International +0,17% 687,60€
  • RMS - FR0000052292
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Hermès recule malgré une publication qui a de quoi faire des envieux

Hermès recule malgré une publication qui a de quoi faire des envieux
Hermès recule malgré une publication qui a de quoi faire des envieux
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans un marché baissier, Hermès perd 2,4% à 684 euros en cette fin de semaine. Le titre continue néanmoins à s'afficher en territoire positif depuis le début de l'année... Le sellier a mieux résisté que ses concurrents au premier trimestre grâce notamment à un "incroyable" mois de janvier dopé par le nouvel an chinois. L'activité a ains affiché un repli limité à 6,5% à taux de change courants (-7,7% à taux de change constants) à 1,506 milliard d'euros, là où les revenus de LVMH et Kering ont décliné de plus de 15%.

Le gérant d'Hermès, Axel Dumas, a prévenu que l'activité au deuxième trimestre serait "fortement" affectée étant donné que 75% des magasins du groupe sont toujours fermés. Il a ajouté toutefois que depuis la réouverture progressive des magasins en Chine au mois de mars, les ventes affichaient dans le pays des progressions à deux chiffres sur un an. "La tendance est très élevée depuis que nous avons rouvert, probablement plus élevée étant donné que les voyages sont interdits".

À moyen terme, malgré le renforcement des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe a confirmé un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux.

'Neutre' sur le dossier, Bryan Garnier pense toujours qu'Hermès est, avec LVMH, l'un des meilleurs choix dans le secteur du luxe. Après quelques ajustements sur ses estimations de résultats, le broker augmente sa 'fair value' de 540 à 570 euros.

Pour Bernstein ('surperformer'), Hermes "tient sa réputation"! Le fabricant de sacs à main Birkin a enregistré une croissance organique meilleure que prévu, la plus forte du secteur du luxe. Le pire est encore à venir pour le 2e trimestre, mais la publication d'aujourd'hui soutient la préférence pour un portefeuille de luxe "polarisé", étant donné les circonstances "extrêmes" dues à la pandémie du nouveau coronavirus, souligne l'analyste.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !