Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 17h35 Hermes International +0,64% 692,00€
  • RMS - FR0000052292
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Hermès : premier trimestre en retrait

Hermès : premier trimestre en retrait
Hermès : premier trimestre en retrait
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé du groupe Hermès au premier trimestre 2020 atteint 1.506 ME, en recul de -6,5% à taux de change courants, et de -7,7% à taux de change constants. Après un mois de janvier très dynamique dans toutes les régions du monde, le début de l'année 2020 est marqué par une crise sanitaire dont l'ampleur, la durée, comme l'étendue géographique sont sans précédent. Après avoir touché la Chine, l'pidémie s'est propagée et intensifiée en Europe, en Amérique et en Asie à la fin du 1er trimestre, entraînant la fermeture des magasins dans le respect des diverses instructions gouvernementales, ainsi que l'arrêt temporaire des sites de production en France et en Europe afin de protéger l'ensemble des collaborateurs. Face à la crise sanitaire, "Hermès reste solidaire et responsable".

Au premier trimestre 2020, toutes les zones géographiques ont été impactées par la crise sanitaire et les fermetures de magasins. L'activité dans les magasins du groupe est en recul de 7% à taux de change constants. En Asie hors Japon (-9%), la Chine continentale a fermé progressivement 11 magasins dès fin janvier, tandis que tous les magasins ont fermé à Macao et que les horaires d'ouverture ont été restreints à Hong Kong. Le Japon (+1%) affiche une résilience remarquable. L'Amérique (-6%) a subi dès le 20 mars la fermeture totale des magasins et un arrêt de l'activité e-commerce aux États-Unis, au même titre que les autres pays de la zone. L'Europe hors France (-11%) et la France (-9%) sont fortement impactées, avec une fermeture du réseau mi-mars.

Sur proposition de la Gérance, le Conseil de surveillance a décidé de modifier la proposition de distribution de dividende ordinaire qui sera soumise à l'Assemblée générale des actionnaires du 24 avril 2020 pour en ramener le montant de 5,00 euro à 4,55 euros par action, soit un montant identique à celui versé en 2019.

Enfin, les gérants ont souhaité renoncer à l'augmentation de leur rémunération fixe versée en 2020 et de leur rémunération variable attribuée en 2020 au titre de 2019, et percevront donc en 2020 un montant total de rémunération identique à celui perçu en 2019.

Face à cette crise économique sans précédent, Hermès, grâce à sa structure financière solide, a maintenu ses investissements stratégiques, tant dans ses capacités de production que dans son réseau de distribution, afin de préparer la reprise dans les meilleures conditions, en maîtrisant ses coûts. La reprise d'activité des sites de production et de logistique s'effectue de manière partielle et progressive depuis le 14 avril, dans le respect des re?gles de se?curite? et en appliquant de strictes mesures de protection des salariés présents, en concertation avec les instances représentatives du personnel. Le groupe est confiant dans sa capacité à mobiliser l'ensemble de ses salariés et renouer avec ses clients.

À moyen terme, malgré le renforcement des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe confirme un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !