Cotation du 23/02/2024 à 17h55 Hermes International +1,37% 2 301,00€
  • RMS - FR0000052292
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Hermès International  : toujours plus haut !

Hermès International : toujours plus haut !
  • 3
Hermès International  : toujours plus haut !
Crédit photo © Hermès International

(Boursier.com) — Hermès grimpe encore de 1,2% à 2.200 euros ce lundi, pour rejoindre de nouveaux sommets historiques en bourse, alors que le groupe a fait état d'une hausse plus importante que prévu de ses ventes au quatrième trimestre la semaine dernière... Au global, en 2023, le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'élève à 13.427 ME, en hausse de 21% à taux de change constants et de 16% à taux de change courants par rapport à 2022. Le résultat opérationnel courant s'établit à 5.650 ME, soit 42,1% des ventes. Le résultat net part du groupe a atteint 4.311 ME, en croissance de 28%...

Au quatrième trimestre 2023, les ventes ont atteint 3.364 ME, en progression de 18% à taux de change constants et de 13% à taux de change courants, en dépit de la base de comparaison particulièrement élevée en Amérique et en Asie. Le groupe poursuit la tendance enregistrée au troisième trimestre grâce à une activité soutenue.
À la fin décembre, toutes les régions affichaient de solides performances avec des croissances homogènes autour de 20%. L'activité progresse dans les magasins du groupe (+20%), qui ont bénéficié d'une forte demande et du renforcement du réseau de distribution exclusif, ainsi que dans le réseau des ventes en gros (+24%), portées par les ventes aux voyageurs...

Dividende à suivre

Le résultat net consolidé part du groupe s'est établi à 4.311 ME (32,1% des ventes), contre 3.367 ME en 2022, soit une progression de 28% qui résulte de la solide performance opérationnelle ainsi que d'une amélioration de la rémunération de la trésorerie. La capacité d'autofinancement ressort à 5.123 ME, en hausse de 25%. Elle a permis de financer l'ensemble des investissements opérationnels (859 ME) et la hausse du besoin en fonds de roulement (794 ME), en lien avec la forte progression de l'activité. Le cash flow disponible ajusté s'élève ainsi à 3 192 ME.

Cotation...Comptage

Après versement du dividende ordinaire (1.359 ME), prise en compte des investissements financiers (316 ME) et des rachats d'actions (132 ME pour 74 954 actions hors contrat de liquidité), la trésorerie nette retraitée progresse de 1.422 ME et atteint 11.164 ME.
Lors de l'Assemblée générale du 30 avril prochain, il sera proposé de fixer le dividende à 15 euros par action. L'acompte de 3,50 euros, qui sera versé le 15 février 2024, viendra en déduction du dividende qui sera décidé par l'Assemblée générale. Il sera par ailleurs proposé à l'Assemblée générale un dividende exceptionnel de 10 euros par action.

Perspectives affichées

À moyen terme, en dépit des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe confirme un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux. Le groupe aborde l'année 2024 avec confiance, fort de son modèle artisanal fortement intégré, de son réseau de distribution équilibré, de la créativité de ses collections et de la fidélité de sa clientèle...

Le groupe de luxe Hermès a par ailleurs annoncé qu'il allait augmenter ses prix cette année au niveau mondial "de 8% à 9%", ce que lui permet son positionnement dominant dans le secteur.

Parmi les avis de brokers, AlphaValue reste à la vente sur Hermès avec un objectif qui passe toutefois de 1.411 à 1.434 euros et Goldman Sachs est 'neutre' avec un objectif de cours de 2.245 euros. JP Morgan a souligné pour sa part "une forte dynamique de la marque dans toutes les catégories de produits et dans toutes les régions, une base d'exploitation bien investie qui bénéficie d'un effet de levier continu et de solides retours sur investissement pour les actionnaires". Hermès est "toujours la marque de luxe à la croissance la plus rapide", selon Citi...
Pour Bernstein, "il est important de noter que les articles de maroquinerie sont en tête et affichent une croissance à deux chiffres sur le trimestre, défiant l'habituelle accalmie de fin d'année". Les sacs à main tels que le très convoité modèle Birkin, d'une valeur de plus de 10.000 dollars, ne sont accessibles qu'aux acheteurs les plus fortunés, généralement plus à l'abri des aléas économiques...

©2024

A lire aussi sur Hermes International

Chargement en cours...

Toute l'actualité