»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/10/2018 à 11h30 Guy Degrenne 0,00% 0,214€
  • GUYD - FR0004035061
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Guy Degrenne : à nouveau 10 ME de pertes pour l'exercice 2017-2018

Guy Degrenne : à nouveau 10 ME de pertes pour l'exercice 2017-2018
Guy Degrenne : à nouveau 10 ME de pertes pour l'exercice 2017-2018

(Boursier.com) — Guy Degrenne publie un chiffre d'affaires total de 71,5 millions d'euros sur l'exercice 2017-2018. Il est en diminution de -16,4%, reflétant un recul de 11,5% sur un périmètre comparable (hors activités arrêtées).

Le résultat opérationnel courant s'établit à -4,4 ME (-6,1 ME sur l'exercice précédant), en amélioration de 1,7 ME et en ligne avec les prévisions.

Le résultat net s'élève à -10 ME (-10,2 ME sur l'exercice précédent)

Selon Thomas Mulliez, Directeur Général de Degrenne, l'amélioration sensible du résultat opérationnel courant confirme la stratégie de restructuration entreprise sur l'exercice 2017-2018. Le résultat opérationnel courant du second semestre se rapproche de l'équilibre, ce qui témoigne d'une vraie inflexion de tendance par rapport aux 2 semestres précédents (-1,1 ME sur le 2e semestre 2017-2018 contre -3,3 ME sur le 1er semestre 2017-2018 et -3,2 ME sur le 2e semestre de l'exercice précédent).

Le cash flow libre se dégrade à -3,2 ME (-0,9 ME au 31 mars 2017). Cette dégradation s'explique notamment par une dégradation du BFR. Le ratio d'endettement s'élève à 21,4% au 31 mars 2018 contre 20,3% l'exercice précédent.

Lors du Conseil d'Administration du 15 mars, Diversita s'est à nouveau engagé à apporter les fonds nécessaires au financement de l'activité et des investissements du Groupe au cours des prochains 24 mois, dans la limite de 12,5 ME. Cet engagement vient remplacer le précédent engagement. A ce titre, Diversita a versé 3 ME d'euros en date du 3 avril et 1 ME en date du 5 juin.

Perspectives

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019 en lien avec la nature cyclique des ventes Industrie mais également de l'impact en année pleine des restructurations réalisées en 2017-2018 sur son activité Retail France (arrêt de la distribution en GMS, fermeture de points de vente structurellement non rentables).

Les efforts de rationalisation se poursuivent mais ne permettront pas le retour à l'équilibre du résultat opérationnel courant avant amortissement et hors éléments exceptionnels. Celui-ci est néanmoins attendu à nouveau en amélioration par rapport à celui de l'exercice 2017-2018.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com