Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/07/2020 à 17h35 Guerbet +0,45% 33,850€

Guerbet : approbation d'une nouvelle indication pour Lipiodol Ultra-Fluide

Guerbet : approbation d'une nouvelle indication pour Lipiodol Ultra-Fluide
Guerbet : approbation d'une nouvelle indication pour Lipiodol Ultra-Fluide

(Boursier.com) — Guerbet annonce l'approbation d'une nouvelle indication pour Lipiodol Ultra-Fluide au Danemark dans la chimio-embolisation (cTACE) des tumeurs chez les adultes atteints d'un carcinome hépatocellulaire au stade intermédiaire. Le carcinome hépatocellulaire constitue la tumeur primaire du cancer du foie la plus commune et représente la quatrième cause de décès liée à un cancer chaque année dans le monde.

Lipiodol Ultra-Fluide est utilisé dans la cTACE, une procédure mini-invasive qui consiste à mélanger Lipiodol Ultra-Fluide avec un agent anticancéreux et à injecter ce mélange dans le foie par voie trans-artérielle en tant que chimiothérapie locorégionale ciblée des tumeurs hépatiques non résécables. Lipiodol Ultra-Fluide agit à la fois comme un produit de contraste, un véhicule, un éluant de médicament anti-cancéreux et un agent d'embolisation vasculaire transitoire.

L'approbation obtenue au Danemark démontre l'engagement de Guerbet à investir pour innover et améliorer l'efficacité des techniques mini-invasives en oncologie.

L'indication dans la cTACE est approuvée dans la région EMEA (Autriche, Belgique, Danemark, France, Hongrie, Iran, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Suisse, Tunisie, Turquie), la région APAC (Cambodge, Corée du Sud, Hong Kong, Inde, Mongolie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Sri Lanka, Taïwan, Thaïlande, Vietnam), ainsi qu'en Amérique latine (Argentine, Brésil, Mexique, Pérou). L'indication dans l'imagerie du carcinome hépatocellulaire est approuvée en Allemagne, au Canada et aux États-Unis.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !