Cotation du 26/10/2021 à 13h01 GTT +0,79% 70,400€

GTT : le résultat opérationnel s'est établi à 92,9 ME au premier semestre

GTT : le résultat opérationnel s'est établi à 92,9 ME au premier semestre
GTT : le résultat opérationnel s'est établi à 92,9 ME au premier semestre
Crédit photo © GTT

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2021 s'élève à 165,3 ME, en baisse de 18,9% par rapport au premier semestre 2020.
Le chiffre d'affaires lié aux constructions neuves s'établit à 153,9 ME, en diminution de 22,2% par rapport au premier semestre 2020, lequel bénéficiait pleinement de l'afflux de commandes de 2018 et 2019.
Les redevances des méthaniers et éthaniers s'élèvent à 132,5 ME, celles des FSRU à 7 ME, celles des FLNG à 1,5 ME et celles des réservoirs terrestres à 0,6 ME.
Les autres redevances affichent une progression significative par rapport au premier semestre 2020. Elles proviennent notamment de nouveaux débouchés, comme le GNL carburant pour 4,7 ME (+27,1 %), les FSU pour 5,9 ME et les GBS pour 1,7 ME (+68,5%).
Le chiffre d'affaires de l'activité électrolyseurs d'Elogen s'établit à 2,5 ME.
Le chiffre d'affaires lié aux services a fortement progressé de 48,2% à 8,9 ME au cours des six premiers mois, en raison de la forte croissance de l'ensemble des activités de services (maintenance et intervention sur les navires en opération, certification des fournisseurs, études d'avant-projet et formation) qui profitent pour la plupart d'un assouplissement des restrictions de déplacement. L'intégration d'OSE Engineering contribue également à la progression du poste services.

Le résultat opérationnel avant dotations aux amortissements sur immobilisations (EBITDA) a atteint 96,5 ME au premier semestre 2021, en baisse de 29,3% par rapport au premier semestre 2020. La marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires s'établit à 58,4% au premier semestre 2021 en diminution par rapport au niveau hors norme du premier semestre 2020 (67%), mais en hausse par rapport au premier semestre 2019 (57,8%).

Les charges d'exploitation sont globalement stables, l'impact des acquisitions ayant été compensé par une baisse des charges de GTT SA. Les charges externes sont en légère diminution (-0,4%) par rapport au semestre précédent, en raison notamment de la baisse des charges de sous-traitance et études (-17,7%) et de déplacement (-13,2%), qui font plus que compenser certaines dépenses ponctuelles de conseils externes. Les charges de personnel sont en légère augmentation (+0,6%), ce qui s'explique notamment par les effectifs liés aux sociétés acquises en 2020, alors que le poste participation et intéressement diminue de 21,4%.

Le résultat opérationnel s'est établi à 92,9 ME au premier semestre 2021, soit un taux de marge sur chiffre d'affaires de 56,2%, contre 133,9 ME au premier semestre 2020.
Le résultat net passe de 115,5 ME au premier semestre 2020 à 76,6 ME au premier semestre 2021 et la marge nette s'établit à 46,3%.

Perspectives 2021

Le Groupe dispose d'une visibilité sur son chiffre d'affaires redevances à horizon 2025 grâce au carnet de commandes de son activité principale à fin juin 2021. Celui-ci correspond à un chiffre d'affaires de 768 ME sur la période 2021-20258 (273 millions d'euros en 20218, 242 millions d'euros en 2022, 175 ME en 2023, 65 millions en 2024 et 13 ME en 2025).

En l'absence de reports ou annulations significatifs de commandes, GTT confirme ses objectifs pour l'exercice 2021, soit :
un chiffre d'affaires consolidé 2021 dans une fourchette de 285 à 315 millions d'euros,
un EBITDA consolidé 2021 dans une fourchette de 150 à 170 millions d'euros,
un montant de dividende, au titre de l'exercice 2021 , correspondant à un taux minimum de distribution de 80% du résultat net consolidé .

Acompte sur dividende

Le Conseil d'Administration du 28 juillet 2021 a décidé la distribution d'un acompte sur dividende de 1,35 euro par action au titre de l'exercice 2021, payable en numéraire selon le calendrier suivant :

3 novembre 2021 : date de détachement du dividende
5 novembre 2021 : date de paiement
Mouvements au sein du Conseil d'administration

GTT prend acte de la démission de Michèle Azalbert et de Cécile Prévieu, membres du Conseil d'administration désignés sur proposition d'Engie. Le Conseil procèdera dans les meilleurs délais à la cooptation d'une nouvelle administratrice indépendante et d'une nouvelle administratrice désignée sur proposition d'Engie. Il est ainsi prévu que le Conseil d'administration soit composé de neuf membres, dont cinq indépendants et quatre femmes.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !