Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/07/2020 à 17h35 GTT +6,10% 74,800€
  • GTT - FR0011726835
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

GTT : dossier à suivre

GTT : dossier à suivre
GTT : dossier à suivre
Crédit photo © GTT

(Boursier.com) — Le titre GTT reste proche des 73 euros ce vendredi, alors que Qatar Petroleum a annoncé un accord avec Hudong-Zhonghua Shipbuilding Group concernant la construction de méthaniers en Chine. Cet accord de 3 Mds$ réserve à QP de la capacité de construction jusqu'en à 2027, pour remplacer des vieux navires, mais surtout pour accompagner l'extension prévue du site North Field, dont la capacité de production de GNL devrait passer de 77 millions de mt/an à 126 millions de mt/an en deux phases d'ici à 2027.
Ce projet (49 Mtpa) est de loin le plus grand au monde (vs 19,8 Mtpa pour Artic LNG-2 ou 15,6 Mtpa pour Golden Pass, validés en 2019) et se compare aux 707 Mtpa au total validés en 2019, année record. Qatar Petroleum vise entre 60 et 80 méthaniers (voir 100 selon certaines sources) et a annoncé investir jusqu'à 10 milliards de dollars dans la construction de nouveaux navires (prix unitaire d'un méthanier 185 à 200 M$). Cette annonce vient quelques jours après l'annonce par Qatar Petroleum des activités de forage sur le projet North Field.

Selon Portzamparc, ce projet majeur est régulièrement évoqué sans avoir reçu de FID à ce stade, mais les éléments récents augmentent la probabilité de réalisation... GTT travaille régulièrement avec le chantier Hudong-Zhonghua, tant sur les méthaniers que sur les projets en cours de construction en GNL carburant. Les 60 à 100 méthaniers sont à mettre en perspective avec une moyenne annuelle de commandes autour de 28-32 par an sur les 10 ans à venir... L'analyste reste à l'achat sur le dossier en visant un cours de 91,60 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !