Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 11h56 PSA Groupe (ex-Peugeot) -2,39% 14,065€

Groupe PSA recule après le renoncement au dividende ordinaire en 2020

Groupe PSA recule après le renoncement au dividende ordinaire en 2020
Groupe PSA recule après le renoncement au dividende ordinaire en 2020
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La crise liée au Covid-19 n'aura, pour le moment du moins, pas eu raison du mariage entre le Groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles. Elle a en revanche conduit les deux constructeurs automobiles à renoncer à verser un dividende ordinaire de 1,1 milliard d'euros à leurs actionnaires respectifs.

Quid du dividende extraordinaire ?

FCA et Groupe PSA, qui n'ont pas évoqué le dividende extraordinaire qu'ils sont également censés verser à leurs actionnaires au cours des prochains mois, ont en revanche confirmé que les préparatifs de la fusion 50/50 de leurs activités, annoncée en décembre 2019, avancent bien, notamment en ce qui concerne les réglementations antitrust et autres dépôts réglementaires. La réalisation de la fusion projetée doit intervenir dans les délais prévus, avant la fin du premier trimestre 2021, sous réserve des conditions de réalisation habituelles.

Le rapprochement entre les deux sociétés déboucher sur la création du quatrième constructeur automobile mondial en volumes et le troisième en chiffre d'affaires. La Commission européenne doit rendre au plus tard le 17 juin sa décision sur le projet, sachant qu'un éventuel feu vert pourrait être soumis à conditions.

L'action en nette baisse

En queue du CAC40, le titre PSA cède 4,3% à 11,5 euros. Chez les analystes, ces annonces ne sont pas réellement surprenantes compte tenu de la crise actuelle. L'annulation des dividendes ordinaires du Groupe PSA et de Fiat Chrysler était attendue en raison de "l'impact négatif important" de la pandémie sur la situation financière des deux groupes, explique ainsi Fidentiis. La confirmation de la date de clôture de la fusion au 1er trimestre 2021 est positive. Le courtier s'attend néanmoins à des changements dans le dividende extraordinaire de 5,5 milliards d'euros que doit verser FCA avec un rééquilibrage du côté de PSA, ce qui impliquerait l'annulation de la scission de Faurecia.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !