»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/09/2018 à 16h15 Groupe Partouche -0,41% 24,100€
  • PARP - FR0012612646
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Groupe Partouche : les bénéfices semestriels reculent à 13,3 ME

Groupe Partouche : les bénéfices semestriels reculent à 13,3 ME
Groupe Partouche : les bénéfices semestriels reculent à 13,3 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les comptes audités du 1er semestre l'exercice 2017-2018 (à fin avril) montrent une bonne tenue de l'activité. Elle se matérialise par un PBJ en hausse de +1,9% et un chiffre d'affaires en hausse de 2,9% à 211 millions d'euros.

L'Ebitda du groupe s'élève à 39,6 ME (18,7% du chiffre d'affaires) contre 41,8 ME (20,3% du chiffre d'affaires) au 1er semestre 2017.

La progression marquée des dotations aux amortissements, +2,6 ME à 20,6 ME, est due aux investissements soutenus réalisés sur les derniers exercices. Le Résultat opérationnel courant du Groupe (ROC) s'élève à 19,9 ME (24 ME au 1er semestre 2017), soit un recul attribuable principalement au secteur des casinos. Concernant le secteur hôtelier, la fermeture de l'hôtel 3.14 a occasionné une réduction de 1,3 ME de son déficit opérationnel. Le ROC du secteur Autres est en évolution défavorable de 0,6 ME.

Après notamment un résultat financier stable et une charge d'impôt (CVAE incluse) atteignant 3,9 ME, supérieure de 3,7 ME à celle de 2017 qui avait bénéficié d'un effet favorable d'imposition différé important, le résultat net est un bénéfice de 13,3 ME (21,1 ME en 2017).

Avec une trésorerie de 81,6 ME, des capitaux propres de 378,4 ME et une dette nette stable à 69 ME, la structure financière du groupe demeure très saine.

Fin du contentieux avec Oaktree

Les instances devant faire l'objet d'un désistement conformément au protocole, transactionnel signé entre Groupe Partouche, Financière Partouche, OCM Luxembourg et les Mandataires de Justice, entré en application au cours de l'exercice précédent, ont bien fait l'objet desdits désistements par l'ensemble des parties et ces instances sont désormais éteintes.

Poursuite des rénovations

Le casino de Dieppe a achevé sa rationalisation en revoyant son fonctionnement et son parcours client. Le casino de Palavas-les-Flots a créé une terrasse de jeux lui permettant d'agrandir les surfaces d'accueil des joueurs. Enfin, le casino d'Ostende a réorganisé ses salles de jeux et sa restauration.

D'autres travaux sont actuellement menés. Le casino de La Roche-Posay réalise un programme d'agrandissement de 800 m2, pour moitié consacré aux jeux et pour moitié aux spectacles et réceptifs. A Berck, la salle de jeux va être augmentée de 120 m2, dont 40 m2 en terrasse. Une évolution de même nature est initiée à La Grande Motte avec un agrandissement de 510 m2 de la salle de jeux dont 270 m2 en terrasse.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com