Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/01/2021 à 17h29 Groupe Partouche -1,46% 20,300€
  • PARP - FR0012612646
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Groupe Partouche : le rééchelonnement de la dette bancaire évite les cessions d'actifs précipitées

Groupe Partouche : le rééchelonnement de la dette bancaire évite les cessions d'actifs précipitées
Logo Groupe Partouche

(Boursier.com) — Le titre Groupe Partouche est logiquement sous pression ce matin (-5% autour de 2,3 Euros) mais évite la chute malgré une nouvelle augmentation de capital à un prix de 2 Euros qui se profile. La précédente levée de fonds à ce prix avait permis à la famille Partouche de se renforcer à plus de 80% du capital.

Beaucoup d'éléments ont été annoncés hier soir par l'exploitant de casinos : des résultats annuels en amélioration du point de vue opérationnel conformément aux attentes mais des pertes nettes liées à la dépréciation dans les comptes des actifs du groupe, une renégociation d'une partie de la dette bancaire qui permet de réduire les frais financiers et surtout de reporter les cessions d'actifs qui étaient exigées d'ici novembre 2011, et une augmentation de capital quasiment réservée au fonds d'investissement Butler Capital.

Le redressement des comptes reste minime puisque l'exercice 2010 retraité des mesures fiscales et de l'entrée dans le périmètre de consolidation du casino de Nice, ne met en évidence qu'une stabilité de la rentabilité opérationnelle du groupe. Les capitaux propres à fin octobre 2010 s'élevaient à 344,9 ME pour une dette financière équivalente de 336,6 ME.

Devant les difficultés contextuelles attachées aux cessions d'actifs souhaitées par Partouche, le groupe a réussi à rééchelonner sa principale échéance bancaire de 100 ME qui était soumise à des cessions d'ici la fin octobre 2011. Le nouvel échéancier apporte une bouffée d'oxygène au groupe avec 5 ME à rembourser fin octobre 2012, 15 ME en 2013, 25 ME en 2014 et 55 ME en 2015, le tout avec des intérêts de remboursement minorés. Partouche va ainsi pouvoir poursuivre ses investissements, notamment la transformation en Pasinos des établissements méditerranéens de La Ciotat, La Grande Motte et Bandol.

S'agissant de l'augmentation de capital, à réaliser d'ici le mois d'avril elle sera d'un montant de 30 ME à un prix de 2 Euros par action. La famille Partouche accordera à Butler Capital ses droits de souscription (80,83 %), permettant au fonds de détenir au moins 12,5% du capital, en fonction de la souscription des minoritaires. Le capital de Partouche va donc être à nouveau augmenté de 15 millions d'actions (+18% par rapport à 81,82 millions d'actions actuellement).

©2011-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !