Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/09/2020 à 17h35 Groupe Gorgé +7,68% 11,500€

Groupe Gorgé : prudence affichée

Groupe Gorgé : prudence affichée
Groupe Gorgé : prudence affichée
Crédit photo © Groupe Gorgé

(Boursier.com) — Groupe Gorge recule de 1,3% à 13,25 euros ce mercredi, alors que le chiffre d'affaires du premier semestre 2020 a été fortement impacté par la pandémie de Covid-19 qui a pesé dans des proportions variables sur les différents pôles du groupe. Le chiffre d'affaires du premier semestre 2020 ressort à 108 millions d'euros, en retrait de 20,2 % à données publiées et comparables, dont une baisse de 35,2 % au deuxième trimestre 2020.

Dans le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté, le chiffre d'affaires du premier semestre 2020 ressort en retrait de 24,5% à 43,1 millions d'euros, dont une baisse de 42,8% au deuxième trimestre 2020. Comme anticipé, cette baisse s'explique à la fois par la forte contraction du marché de l'aéronautique dans l'activité Aérospatial, en baisse de 36,1% au premier semestre, et par l'impact des mesures sanitaires sur la production et l'exécution des projets et un effet de base défavorable dans l'activité Robotique en retrait de 18,9% au premier semestre.

Au 30 juin 2020, le carnet de commandes du pôle s'établit à un niveau élevé de 531 millions d'euros. Un bon dynamisme commercial a été maintenu au deuxième trimestre, les prises de commandes hors contrat belgo-néerlandais étant supérieures à celles du deuxième trimestre 2019.

Prudence de mise

Groupe Gorgé anticipe un redressement du chiffre d'affaires au second semestre 2020, tout en restant prudent compte tenu des incertitudes liées à l'environnement sanitaire et macroéconomique.

Le groupe estime que ses marchés finaux sont diversifiés et ne devraient pas être les plus durablement affectés par la crise actuelle, à l'exception de l'aérospatial (10 % du chiffre d'affaires du Groupe) plus sévèrement impacté. Ainsi, ECA Group attend au troisième trimestre 2020 un contrat de plus de 20 millions d'euros pour la fourniture de systèmes de robots de guerre des mines auprès d'un client à l'export. Ce nouveau projet d'une durée de quatre années traduit la dynamique solide des technologies du groupe...

"Nous ajustons notre scénario afin de prendre en compte la chute durable de l'activité dans l'aéronautique et de mettre à
jour nos paramètres" commente Portzamparc qui reste à 'Renforcer' en visant un cours de 14 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !