Cotation du 21/01/2022 à 17h35 Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris) -0,68% 124,850€

Groupe ADP : perd du terrain après le point trimestriel

Groupe ADP : perd du terrain après le point trimestriel
Groupe ADP : perd du terrain après le point trimestriel
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Groupe ADP confirme ses hypothèses de trafic et prévisions pour 2021. Le gestionnaire des aéroports parisiens fait état d'un chiffre d'affaires consolidé sur neuf mois en hausse de 11,9%, à 1,868 milliard d'euros, du fait principalement de l'effet de la reprise progressive du trafic, plus soutenue à l'international, sur le chiffre d'affaires de TAV Airports (9+55,2%) et d'AIG (+75,3%).

Les chiffres d'affaires des segments activités aéronautiques et immobilier restent stables, tandis que le chiffre d'affaires du segment commerces et services est en hausse de 4,9%, à 534 millions d'euros. À Paris, le chiffre d'affaires des activités commerciales a été soutenu par un chiffre d'affaires par passager dans les boutiques côté piste en hausse de 13,4%, à 21,1 euros, confortant le groupe dans l'efficacité du modèle de ses commerces.

Le trafic du Groupe ADP affiche une amélioration de 14,5% par rapport aux 9 premiers mois de l'année 2020, avec un total de 104,9 millions de passagers, soit 39,1% du trafic des 9 premiers mois de l'année 2019. Sur la même période, le trafic de Paris Aéroport est en légère baisse de - 5,5%, avec 26,3 millions de passagers, soit 31,8% du trafic des 9 premiers mois de l'année 2019.

"S'agissant de certains des actifs internationaux du groupe, diverses actions se poursuivent, y compris dans le cadre d'arbitrages internationaux, vis à vis des contreparties impliquées dans le but de rétablir l'équilibre économique des projets. Le Groupe ADP poursuit ses efforts visant à stabiliser sa situation financière et conserve une trésorerie satisfaisante", affirme Augustin de Romanet, PDG de Groupe ADP.

La société continue à tabler en 2021 sur un trafic total compris entre 40% et 50% du niveau de 2019 avec un trafic à Paris Aéroport compris entre 30% et 40% de celui d'il y a deux ans. La prévision du ratio EBITDA / Chiffre d'affaires groupe, estimé entre 15% et 20% est confirmée tout comme le montant des investissements annuels à Paris régulés et non régulés (hors investissement financier) en 2021-2022 entre 500 et 550 millions d'euros en moyenne par an, et le ratio dette financière nette / EBITDA de 6x à 7x d'ici fin 2022.

Le titre cède 2% à 113 euros à la suite de ces annonces, ramenant sa hausse depuis le début de l'année à un peu plus de 5%. Bien que le trafic ait continué à se redresser, Oddo BHF maintient sa notation 'sous-performance' sur le titre alors que les incertitudes demeurent, notamment en matière de réglementation, et que la valorisation ne semble pas attrayante. L'objectif est confirmé à 100 euros.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris)

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités