Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/05/2021 à 17h35 Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris) -1,05% 112,950€
  • ADP - FR0010340141
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Groupe ADP : en perte de 1,17 MdE en 2020 avec la crise sanitaire

Groupe ADP : en perte de 1,17 MdE en 2020 avec la crise sanitaire
Groupe ADP : en perte de 1,17 MdE en 2020 avec la crise sanitaire
Crédit photo © Groupe ADP

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé de Groupe ADP en 2020 baisse de -54,5% à 2,137 milliards d'euros (4,7 MdsE en 2019), du fait d'un impact important de la pandémie de Covid-19 sur le chiffre d'affaires des activités aéronautiques et commerciales à Paris et celui de TAV Airports et d'AIG à l'international. Sur l'année 2020, le trafic des passagers du Groupe ADP a été en baisse de -60,4% par rapport à la même période en 2019.

L'Ebitda reste positif à +168 millions d'euros, en baisse de -1,604 MdE (-90,5%), du fait de la forte baisse du chiffre d'affaires compensée partiellement par la mise en oeuvre d'un plan d'optimisation opérationnel et financier engagé dans l'ensemble du groupe (baisse du total des charges courantes de 1,023 MdE, principalement sous l'impulsion du plan d'optimisation engagé de 668 millions d'euros, dans la fourchette annoncée de 650 à 700 ME, et liée pour le reste aux effets de la baisse d'activité).

Groupe ADP procède à des dépréciations sur des actifs pour un montant de 378 ME (en RNPG), avec un impact de 423 ME sur le résultat opérationnel courant (avant impôts).

Le résultat opérationnel courant ressort ainsi à -1,123 MdE, en baisse de -2,217 MdE. Le résultat net part du Groupe est de -1,169 MdE, en baisse de -1,757 MdE.

Le Groupe ADP disposait d'une trésorerie s'élevant à 3,5 MdsE au 31 décembre 2020, dont 0,6 MdE au niveau de TAV Airports. Aéroports de Paris a perçu le produit de l'émission d'un 1er emprunt obligataire, le 2 avril 2020, pour un montant de 2,5 MdsE et d'un second, le 2 juillet 2020, pour un montant de 1,5 MdE. Par ailleurs, Aéroports de Paris a perçu de la part de l'Etat une avance de trésorerie exceptionnelle au titre de la taxe d'aéroport pour un montant de 121,8 ME. Cette avance est destinée à compenser le manque à gagner qui résulte de la baisse de rendement de la taxe d'aéroport, conséquence de l'effondrement du trafic du fait de la crise sanitaire. Compte tenu de cette trésorerie disponible, le groupe n'anticipe pas de difficultés de trésorerie à court terme.

Tendances

A ce jour, l'hypothèse de trafic pour le Groupe ADP pour 2021 est comprise entre 45% et 55% du trafic groupe de l'année 20194 et l'hypothèse de trafic pour Paris Aéroport entre 35% et 45% du trafic 2019 de Paris Aéroport.

Dans ces conditions, le ratio Ebitda/ chiffre d'affaires au niveau du groupe devrait être compris entre 18% et 23% en 2021
.
Le montant des investissements annuels à Paris pour la période 2021-2022 est estimé entre 500 et 600 ME par an.

Au vu du résultat de l'entreprise au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2020, le Conseil d'Administration a proposé à la prochaine Assemblée Générale annuelle des actionnaires, de ne pas distribuer de dividende au titre de l'exercice.

Concernant l'endettement financier, le Groupe ADP confirme l'objectif d'un ratio DFN/ EBITDA de l'ordre de 6x à 7x d'ici fin 2022.

Par ailleurs, le groupe confirme que le trafic de Paris Aéroport pourrait revenir au niveau atteint en 2019 entre 2024 et 2027.

Augustin de Romanet, Président-directeur général, a déclaré : L'année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19 avec un fort impact sur l'ensemble des activités du groupe dès le mois de mars. Le trafic total du Groupe ADP s'établit à 96,3 millions de passagers pour l'année 2020, en baisse de 60,4% par rapport à 2019, prenant en compte l'intégration du trafic depuis mars de GMR Airports dont la prise de participation ouvre la voie à un nouveau partenariat industriel, relais de croissance pour le futur. Le trafic de Paris Aéroport s'élève à 33,1 millions de passagers en recul de 69,4%. Le groupe est parvenu à maintenir un Ebitda positif à 168 ME grâce aux effets d'un plan d'optimisation engagé sur l'ensemble du groupe. Le résultat net part du Groupe s'établit à -1.169 ME, en baisse de 1.757 ME, du fait notamment de la baisse du chiffre d'affaires et de dépréciations. Le Groupe ADP a réussi à accroître sa qualité de service, sa notation extra financière et à préserver son chiffre d'affaires par passager dans les commerces parisiens. Le groupe a, depuis le mois d'août, stabilisé sa trésorerie à un niveau élevé, permettant d'envisager sereinement l'année 2021. Il poursuit son plan de stabilisation financière en mettant en particulier en oeuvre un accord de rupture conventionnelle collective signé le 9 décembre 2020. Il anticipe un retour au niveau de trafic de 2019 à Paris entre 2024 et 2027. Le Groupe ADP confirme l'objectif d'un ratio dette financière nette/EBITDA de 6x à 7x d'ici fin 2022, permettant de fonder les bases d'une nouvelle dynamique de développement en France et à l'international.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !