Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/10/2020 à 17h12 Gerard Perrier Industrie 0,00% 62,800€
  • PERR - FR0000061459
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Gérard Perrier Industrie : peu de réactions aux annonces

Gérard Perrier Industrie : peu de réactions aux annonces
Gérard Perrier Industrie : peu de réactions aux annonces
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Gérard Perrier est stable sur les 61,60 euros ce vendredi, alors que l'activité du premier semestre est ressortie en baisse de 13,6% par rapport à la même période de l'exercice précédent, à 86,7 ME. Après un bon début d'exercice, Gérard Perrier a subi logiquement les répercussions de la crise liée au covid... Les mesures de confinement, ainsi que la fermeture de certains sites clients, ont fortement réduit l'activité à compter de la mi-mars et pendant toute la durée du confinement de 8 semaines... A partir de mi-mai l'activité est repartie à la hausse pour atteindre 95% de la pleine capacité sur le mois de juin. Les 3 pôles d'activité ont été impactés à des niveaux différents.

Le résultat opérationnel courant a atteint 5,3 millions d'euros contre 8,8 millions l'exercice précédent, alors que le bénéfice net est quant à lui en baisse à 3,6 millions d'euros contre 6 millions l'an dernier. La trésorerie se maintient à un haut niveau pour atteindre 44,4 millions d'euros après le paiement du dividende de 5,5 millions d'euros qui a été maintenu au mois de juin. L'endettement financier diminue à 16,5 millions d'euros contre 17,4 millions au 1er janvier. La société rappelle qu'elle détient 7,29% de son capital, pour une valeur comptable de 13,1 millions qui viennent s'ajouter au montant de la 'trésorerie consolidée', ce qui représente une trésorerie mobilisable de 57 millions d'euros.

La Direction du groupe attend un net rebond de l'activité au second semestre. Elle vise un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros sur la deuxième période de l'année, si toutefois l'activité ne subit pas de nouvelles restrictions sanitaires. Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe prévoit un bénéfice net en amélioration (par rapport au S1), grâce à un bon second semestre, mais la marge nette annuelle restera inférieure à la moyenne historique (la marge nette historique est de 6%). Pas de quoi inspirer Gilbert Dupont qui a dégradé le dossier à 'accumuler' avec un objectif de cours de 67 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !