Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/11/2019 à 17h35 Gensight +0,95% 1,060€

Gensight Biologics : "l'amélioration bilatérale durable observée dans l'étude clinique de Phase III représente un bénéfice thérapeutique sans précédent"

Gensight Biologics : "l'amélioration bilatérale durable observée dans l'étude clinique de Phase III représente un bénéfice thérapeutique sans précédent"
Gensight Biologics : 'l'amélioration bilatérale durable observée dans l'étude clinique de Phase III représente un bénéfice thérapeutique sans précédent'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — GenSight Biologics publie aujourd'hui les principaux faits marquants de la réunion de leaders d'opinion (KOL) qui s'est tenue à New York le 23 mai 2019. L'événement était consacré aux derniers résultats cliniques de GS010, et en particulier aux observations à 96 semaines de l'étude clinique de Phase III REVERSE dans le traitement de la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL).

Le panel d'experts médicaux était composé des Drs. David J. Calkins, PhD ; Sean Donahue, PhD ; Mark Moster ; José-Alain Sahel et Robert C. Sergott5. Par ailleurs, Andy Marks, un patient atteint de NOHL et défenseur des droits des patients, a parlé de son expérience avec la NOHL.

Le Dr Donahue a démarré la discussion matinale par une présentation de la NOHL en tant que maladie génétique. Le Dr Moster a ensuite fait une analyse critique de la littérature relative à l'évolution de la vision après la perte brutale initiale, tout au long de l'histoire naturelle de la maladie. Le Dr Moster a souligné les différences au sein de la population étudiée, en termes de mutations en cause, et de la date d'apparition de la maladie dans les études précédentes. Ses analyses, qui tentaient de tenir compte des facteurs ci-dessus, montrent qu'il existe une "énorme différence" entre les résultats obtenus dans l'étude REVERSE et les résultats publiés dans la littérature médicale.

Tout aussi important, son expérience clinique et celle de ses pairs sont contraires aux améliorations durables observées dans l'étude REVERSE. "Les types d'amélioration observés dans cette étude sont bien supérieurs à ce que nous voyons dans notre pratique clinique" a conclu le Dr Moster. Il a rappelé à l'auditoire que les patients de l'étude REVERSE étaient porteurs de la mutation la plus grave en termes de taux de guérison spontanée.

Andy Marks a expliqué que la détérioration visuelle a des conséquences importantes sur la vie des patients. Il a décrit comment il avait dû renoncer à la maison qu'il venait d'acheter lorsque sa vue a commencé à baisser à cause de la NOHL, et qu'il a dû déménager plus près de son bureau pour s'adapter à sa perte d'autonomie. Il a ensuite quitté Orlando pour habiter dans la région de New York, où il serait moins pénalisé dans sa vie professionnelle par son incapacité à conduire. Parmi les autres patients de la communauté de la NOHL au sein de laquelle il est activement impliqué, il n'a encore rencontré personne dont les fonctions visuelles ont retrouvé le niveau décrit dans l'étude REVERSE, après l'apparition de la maladie.

"Nous vivons une époque où les thérapies géniques permettent des résultats remarquables", a déclaré le Dr Sergott, qui a rappelé les principales observations de l'étude REVERSE. Parmi les résultats sur l'efficacité, il a qualifié d'"extraordinaire" la récupération de l'acuité visuelle, de +15 lettres ETDRS comparée à la baseline, et de +28 lettres ETDRS comparée au nadir pour les yeux traités par GS010, contre +13 et +23, respectivement, pour les yeux sham (ayant reçu une injection simulée).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Gensight

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com