»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h35 Genomic Vision +0,38% 0,266€
  • GV - FR0011799907
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Vendre
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Genomic Vision grimpe après les résultats préliminaires

Genomic Vision grimpe après les résultats préliminaires
Genomic Vision grimpe après les résultats préliminaires
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Près de 7% du capital a tourné ce matin sur le dossier Genomic Vision, qui pointe en hausse de 5,5% à 0,41 euro. La société, spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d'applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s'est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Lors d'une présentation orale, intitulée 'EXPL-HPV-002 Association between integration of high-risk HPV genomes, detected by molecular combing, and the severity and/or clinical outcome of cervical lesions', Florence Mahé, Directrice de la recherche médicale de Genomic Vision, a dévoilé de nouvelles tendances observées dans l'étude longitudinale actuellement menée en République Tchèque "qui démontrent que l'intégration du virus HPV est un paramètre clé dans l'évolution de la progression des lésions cervicales de bas grade vers des stades à haut risque sur une période de 18 mois".

Les données présentées montrent que le pourcentage de patientes évoluant vers un stade haut grade, après 6, 12 ou 18 mois de suivi, est plus important dans la catégorie présentant un haut taux d'intégration du HPV dans le génome des cellules humaines.

Aaron Bensimon, co-fondateur et Président du Directoire de Genomic Vision, a ajouté : "Ces nouveaux résultats préliminaires pourraient positionner notre test d'intégration du HPV dans le génome humain comme un biomarqueur pronostique du cancer du col de l'utérus. Dès lors, ce test pourrait aider les cliniciens à stratifier le risque de progression vers les néoplasies de haut grade et les cancers et ainsi améliorer la prise en charge des patientes".

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com