»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/12/2018 à 17h35 Genkyotex (ex-Genticel) +16,28% 1,050€

Genkyotex : une subvention pour l'étude clinique de Phase 2 avec le GKT831 chez des patients atteints de FPI

Genkyotex : une subvention pour l'étude clinique de Phase 2 avec le GKT831 chez des patients atteints de FPI
Genkyotex : une subvention pour l'étude clinique de Phase 2 avec le GKT831 chez des patients atteints de FPI
Crédit photo © Stefan Wermuth / Reuters

(Boursier.com) — Genkyotex annonce que le National Institutes of Health (NIH) aux Etats-Unis a octroyé une subvention de 8,9 M$ au Professeur Victor Thannickal de l'Université d'Alabama à Birmingham (UAB) pour financer un programme de recherche pluriannuel évaluant le rôle des enzymes NOX dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), une maladie pulmonaire chronique entraînant une fibrose des poumons. L'élément central du programme sera la réalisation d'une étude de phase 2 d'une durée de 24 semaines avec le produit candidat phare de la société, le GKT831, chez des patients atteints de FPI.

Les autres membres du consortium universitaire sont le Dr Steven Duncan de UAB, le Dr Gerard Criner de Temple University, le Dr Hyun Kim de l'Université du Minnesota, le Dr Kevin Flaherty de l'Université du Michigan, et le Dr Joseph Lasky de Tulane University. Le Professeur Thannickal et ses collègues ont déjà publié une étude majeure dans la revue Nature Medicine, démontrant le rôle déterminant de NOX4 dans le développement de la fibrose pulmonaire. Dans une publication ultérieure dans la revue Science Translational Medicine, les chercheurs ont démontré que l'inhibition pharmacologique de NOX1/4 avec le GKT831 était associée à des effets antifibrotiques importants et à une survie prolongée dans un modèle rigoureux de fibrose pulmonaire chez des souris âgées3. Plusieurs autres modèles de pathologie pulmonaire ont montré que NOX1 stimulait le remodelage vasculaire, un facteur critique contribuant à la progression de la FPI4,5. Ces modèles précliniques ont aussi montré que le GKT831 réduisait efficacement le remodelage vasculaire et l'insuffisance cardiaque droite secondaire.

Cette étude de Phase 2 à l'initiative de chercheurs sera une étude randomisée, en double aveugle, contre placebo et à groupes parallèles, évaluant la sécurité et l'efficacité du GKT831 administré par voie orale chez des patients souffrant de FPI et recevant des traitements standards. Au total, 60 patients seront randomisés pour recevoir par voie orale le GKT831 ou le placebo pendant 24 semaines. Le critère d'évaluation primaire de l'étude sera la mesure, à la fin de la période de traitement de 24 semaines, des taux plasmatiques de o,o'-dityrosine, un produit d'oxydation covalente de résidus tyrosine des protéines, identifié comme étant un marqueur du stress oxydatif pulmonaire.

Par ailleurs, le GKT831 est en cours d'évaluation dans deux autres études cliniques de Phase 2 distinctes, chez des patients atteints respectivement de fibroses hépatique et rénale.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com