»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35 Genkyotex (ex-Genticel) +1,16% 4,350€
  • GKTX - FR0013399474
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Genkyotex : une perte annuelle de 11,4 ME en 2018

Genkyotex : une perte annuelle de 11,4 ME en 2018
Genkyotex : une perte annuelle de 11,4 ME en 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Compte tenu de son stade de développement, Genkyotex ne génère pour le moment aucun chiffre d'affaires, l'ensemble de ses produits candidats étant en phase de Recherche et Développement (R&D). En 2018, la société a reçu 750 kE correspondant au paiement initial prévu dans l'extension de l'accord de licence avec Serum Institute of India Private Ltd (SIIPL) annoncé le 25 juin 2018. Les subventions correspondent essentiellement au crédit d'impôt recherche, soit 893 kE attendu et provisionné pour 2018.

Les dépenses de R&D liées aux coûts de l'étude clinique de phase 2 en cours avec le GKT831 dans la cholangite biliaire primitive (CBP) ont conduit à une perte opérationnelle courante de -10,4 millions d'euros.

Genkyotex a enregistré un résultat net consolidé de -11,4 ME, soit -0,15 euro par action, avant effet du regroupement des actions en cours au 31 décembre 2018. La perte était de -25,8 ME au 31 décembre 2017. Il est précisé que sans les éléments non récurrents liés à la prise de contrôle inversée et au paiement en actions -sans impact sur la trésorerie- pour un montant total de 15,2 ME, la perte nette consolidée retraitée aurait été de 10,5 ME en 2017.

Au 31 décembre 2018, le niveau de trésorerie et d'équivalents de trésorerie et de placements à court terme de Genkyotex s'élevait à 10,3 ME (12,8 ME au 30 septembre 2018). La société estime que sa trésorerie actuelle, en tenant compte de la conversion de la totalité des obligations convertibles en actions (OCA) assorties de bons de souscription d'actions émises en août 2018 (dont 175 sur 500 ont été converties à ce jour), est suffisante pour financer son activité jusqu'au 1er trimestre 2020.

En 2018, nous avons réalisé des avancées considérables dans le développement du GKT831 dans plusieurs indications. Ce sont notamment les résultats intermédiaires probants de notre étude de phase 2 dans la CBP qui permettent d'apprécier le potentiel du GKT831 dans le traitement d'un large éventail d'indications fibrotiques. Ces résultats constituent la première preuve de concept clinique de la nouvelle classe de médicament des inhibiteurs des NOX. Nous attendons avec impatience les résultats finaux et plus particulièrement ceux relatifs à la fibrose et à la qualité de vie des patients, indique Elias Papatheodorou, Directeur Général de Genkyotex.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Genkyotex (ex-Genticel)

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com