Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 Ramsay Générale de Sante -4,11% 17,500€
  • GDS - FR0000044471
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Generale de Sante : le titre sous pression en attendant les modalités d'acquisition d'Hexagone Hospitalisation

Generale de Sante : le titre sous pression en attendant les modalités d'acquisition d'Hexagone Hospitalisation
Logo Ramsay Générale de Sante

(Boursier.com) — Le titre Generale de Sante recule de plus de 1,5% en début de séance à 28,55 Euros suite à l'annonce de discussions en vue d'une acquisition de taille significative en France.

Générale de Santé a entamé des discussions avec le groupe Hexagone Hospitalisation pour l'acquisition d'une partie de ses actifs. Le groupe ne précise rien de plus à ce stade des discussions, sachant que Hexagone Hospitalisation dispose de 15 établissements en France (dont 14 en Ile-de-France) pour 2.200 lits et places. A titre de comparaison, cela représente près de 20% de la capacité d'accueil de Générale de Santé en France qui est de 11.400 lits.

En banlieue parisienne, il s'agit principalement d'établissements polyvalents en médecine, chirurgie, obstétrique, jouant un rôle d'hôpital de proximité avec des services d'urgence labellisés. 5 cliniques Hexagone Hospitalisation sont labellisées "unité de proximité d'accueil et de traitement des urgences" (UPATOU). Hexagone dispose également d'établissements plus spécialisés en chirurgie : Paris intra muros, proche banlieue ou Champagne Ardennes.

Hexagone se présente comme un groupe très bien géré, avec un coût de prise en charge des patients pour l'Assurance Maladie inférieur de 30 à 40% à celui de l'ensemble du secteur hospitalier sous dotation globale.

Ce projet d'acquisition s'insère parfaitement dans la stratégie de croissance externe de Générale de Santé qui vise à terme une part de marché de 20% en France. Ce matin, les investisseurs s'interrogent par contre sur le financement de cette acquisition dont le prix pourrait être conséquent sur la base du périmètre complet d'Hexagone Hospitalisation. On rappellera à ce sujet que Générale de Santé est actuellement dans la première phase de son programme d'externalisation de son immobilier (Hestia1) dont les détails seront présentés en mars 2006. Les ressources de ce programme doivent financer l'accélération de la croissance externe de Générale de Santé.

©2005-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Ramsay Générale de Sante