Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/11/2020 à 14h46 Ramsay Générale de Sante -0,55% 18,200€
  • GDS - FR0000044471
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Générale de Santé : la croissance organique est revenue au T3

Générale de Santé : la croissance organique est revenue au T3
Logo Ramsay Générale de Sante

(Boursier.com) — Générale de Santé annonce un chiffre d'affaires consolidé à fin septembre 2007 de 1,403 Milliard d'Euros, en progression de 8,6% par rapport à 2006 grâce à une croissance organique de 3,8% et à l'impact de la croissance externe, en particulier l'acquisition de la Polyclinique de la Louvière à Lille (consolidée au 1er janvier 2007) et de l'Hôpital des Peupliers à Paris (acquis en septembre 2006).

Au cours du troisième trimestre 2007, l'activité Soins et Services Hospitaliers France affiche une progression de 11,7%, dont 6,8% en croissance organique qui se décompose d'un effet prix de +1,3% (principalement expliqué par la hausse des tarifs en Médecine-Chirurgie-Obstétrique du 1er mars 2007 pour 1,26%) et d'un effet volume/mix de +5,5%.

A fin septembre 2007, le résultat opérationnel courant recule de 15% à 98,1 ME. La marge se replie à 5,9%. Le groupe explique cette baisse essentiellement du fait de l'impact des loyers payés sur les neuf premiers mois (pour un montant d'environ 25 ME à fin septembre 2007 contre 1,6 ME payés en septembre 2006) suite à la vente effective du 8 septembre 2006 des murs de 28 sites dans le cadre de l'opération Hestia.

Le résultat opérationnel passe de 289,5 ME (avec une plus-value avant impôt de 196 ME) à 66,8 ME (soit -76,9%), du fait des coûts liés à l'opération d'OPAS annoncée le 8 mars (pour un montant global de l'ordre de 8 ME) et à l'indemnité de l'ordre de 6 ME payée dans le cadre du rachat des parts de la société civile immobilière Lyon Mermoz (société porteuse du foncier et du contrat de Vente en l'Etat de Futur Achèvement de la construction en cours du nouvel Hôpital Jean Mermoz à Lyon). Le bénéfice net tombe à 31,8 ME.

Le niveau de dette financière nette atteint 617 ME à fin septembre 2007 (contre 439 ME fin décembre 2006). Cette augmentation est due essentiellement aux acquisitions de la Polyclinique de la Louvière à Lille, des murs de l'Hôpital des Peupliers à Paris et du rachat des parts de la SCI Lyon Mermoz. Pour mémoire, l'endettement net à fin septembre 2006 ressortait à 386,9 ME, après encaissement de la valeur de cession des murs des 28 sites concernés par l'opération Hestia.

Générale de Santé rappelle que le rebond d'activité attendu d'ici la fin de l'année 2007 conditionne le maintien de sa prévision du Résultat Opérationnel Courant à fin 2007.

©2007-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Ramsay Générale de Sante

Plus d'actualités