»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/08/2019 à 22h15 General Motors -3,22% 36,060$
  • GM - US37045V1008
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

General Motors flambe, prévisions relevées

General Motors flambe, prévisions relevées
General Motors flambe, prévisions relevées
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — General Motors grimpe de plus de 9% à Wall Street, le constructeur automobile américain ayant relevé son anticipation de bénéfice 2018 après une guidance prudente fournie en octobre. Le groupe précise donc que son profit 2018 sera supérieur à l'évaluation antérieure. Les estimations 2019 sont également supérieures aux attentes. La génération de trésorerie pour l'année passée sera supérieure aux attentes. GM anticipe pour 2019 un bénéfice ajusté par action compris entre 6,50 et 7$, alors que le consensus se situait à 5,9$... Le constructeur table pour 2019 sur un marché résilient. A propos de la Chine, le groupe évoque un marché attendu stable l'an prochain. Enfin, GM entend rester agile face aux évolutions du marché.

Rappelons que le groupe avait subi en fin d'année dernière les attaques du Président américain Donald Trump sur le réseau social Twitter, suite à l'annonce d'un vaste plan de réduction d'effectifs. "Très déçu par General Motors et leur CEO (directrice générale), Mary Barra, pour la fermeture d'usines dans l'Ohio, le Michigan et le Maryland. Rien n'est fermé au Mexique & en Chine. Les U.S. ont sauvé General Motors, et voilà le MERCI que nous recevons! Nous envisageons maintenant de couper toutes les subventions de GM, y compris pour les voitures électriques. General Motors a fait un grand pari sur la Chine il y a des années lorsqu'ils y ont construit des usines (ainsi qu'au Mexique) - je ne pense pas que ce pari sera payant. Je suis ici pour protéger les Travailleurs d'Amérique!", avait asséné Trump

GM avait alors annoncé son intention de couper dans ses effectifs et sa production en Amérique du Nord. Il s'agissait de la plus importante restructuration du groupe automobile de Detroit depuis la faillite intervenue il y a dix ans déjà. Le groupe pourrait stopper l'année prochaine la production de plusieurs usines situées aux USA et au Canada. GM va par ailleurs arrêter la production de plusieurs modèles actuellement fabriqués sur ces sites, comme la Buick LaCrosse, la Cadillac CT6 ou la Chevrolet Cruze... Les mesures concernent 15% des effectifs salariés du constructeur en Amérique du Nord. Dans un contexte de guerre commerciale, Mary Barra, patronne de GM, entend ainsi repositionner le groupe sur les marchés de croissance (voitures autonomes, réseaux d'autopartage ou voitures électriques).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com