»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/06/2018 à 22h15 General Electric +2,27% 13,050$
  • GE - US3696041033
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

General Electric plonge, craintes sur le dividende

General Electric plonge, craintes sur le dividende
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le titre de General Electric a plongé mercredi de 7,26% à Wall Street pour finir à 14,18$, signant la plus forte baisse de l'indice Dow Jones, après des propos de son patron, John Flannery, lors d'une conférence professionnelle, suggérant que le dividende pourrait encore baisser...

Il s'agit du pire plongeon du titre depuis l'annonce, en novembre 2017, par le même John Flannery d'un vaste plan de restructuration du géant industriel américain, ainsi que d'une division par deux de son dividende.

Ce mercredi, M. Flannery a inquiété les marchés en laissant entendre qu'il n'était pas exclu de réduire encore ce dividende (qui atteint 48 cents par an). Interrogé sur la question de son maintien, M. Flannery n'a pas directement répondu par "oui" ou "non". Il s'est dit conscient de l'importance de ce versement pour les actionnaires, mais a ajouté que son montant "dépendait au final du flux de trésorerie disponible généré par la compagnie, qui dépend lui-même de la performance opérationnelle du groupe et de ce qu'il y a à faire avec son portefeuille d'actifs..." Des propos assez vagues pour semer le doute dans les esprits...

Le plan de transformation mené pas assez vite ?

Mardi déjà, l'analyste de JP Morgan Chase, Stephen Tusa, avait émis l'hypothèse d'une baisse du dividende de "GE". Selon lui, une compagnie de la taille de GE et de sa complexité se doit de considérer une telle éventualité, ou bien une approche plus agressive destinée à renforcer sa base de capital. Le broker a calculé que même après la fusion prévue de ses activités transport avec Wabtec, le groupe aura besoin de pratiquement 32 Mds$ de capitaux pour atteindre un levier de 2,5x.

Mercredi, John Flannery a évoqué le restructuration en cours, liant la faiblesse du cours du Bourse à l'inquiétude des investisseurs, qui se demandent pourquoi le plan de transformation "prend autant de temps". M. Flannery a souligné que GE était une "énorme compagnie" avec une "longue histoire" et que cela exigeait de procéder de façon "très réfléchie" et "très attentive".

Au cours actuel de l'action General Electric (qui a perdu 50% en un an), le dividende de 48 cents offre un rendement de 3,39%, supérieur à la moyenne du Dow Jones qui est de 2,1%, selon le cabinet Factset.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

General Electric plonge, craintes sur le dividende

Partenaires de Boursier.com