Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/10/2020 à 21h15 General Electric -3,28% 7,380$
  • GE - US3696041033
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

General Electric : "Nous avons eu des discussions constructives avec le gouvernement français et Alstom"

General Electric : "Nous avons eu des discussions constructives avec le gouvernement français et Alstom"
General Electric : 'Nous avons eu des discussions constructives avec le gouvernement français et Alstom'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — GE a annoncé ce soir avoir actualisé son offre de rachat des activités Énergie et Réseaux du 26 avril 2014 suite aux discussions avec la direction d'Alstom et avec le gouvernement français concernant les emplois, les centres de décisions en France, l'accès à la technologie des turbines à vapeur pour centrales nucléaires et le soutien à l'activité Transport d'Alstom. Le montant de l'offre reste inchangé.

Le PDG de GE, Jeff Immelt, a déclaré : Nous avons eu des discussions constructives avec le gouvernement français et Alstom au cours de ces sept dernières semaines. Par conséquent, nous sommes parvenus à plusieurs accords avec la direction d'Alstom, aboutissant à une alliance entre nos deux entreprises. Cette alliance va renforcer la présence de la France dans le secteur de l'énergie, tout en consolidant l'activité transport d'Alstom. Elle créera des emplois, permettra la mise en place de centres de décision mondiaux en France et fera perdurer le nom d'Alstom. Le montant de l'offre correspondant à cette alliance reste inchangé. Nos synergies restent les mêmes. L'opération a un effet relutif immédiat pour nos bénéfices, accélère la transition de notre portefeuille vers des entreprises industrielles, et contribue à l'élargissement de l'éventail de produits et de services que nous proposons à notre clientèle.

GE veut ainsi créer une alliance pour la transition énergétique, et une alliance mondiale dans le nucléaire et pour les turbines à vapeur en France. Le Groupe veut également renforcer Alstom Transport.

GE s'est engagé à créer 1.000 nouveaux emplois en France, principalement dans des domaines à forte valeur ajoutée tels que la fabrication et l'ingénierie. Cet engagement sera suivi par un auditeur indépendant, et fera l'objet de pénalités financières si l'objectif n'est pas atteint. Ces emplois viendront s'ajouter aux salariés d'Alstom dans le secteur de l'énergie et aux engagements pris en France concernant l'Eolien en mer.

GE, qui estime que la France disposera désormais de champions dans l'Energie et le Transport, ajoute : GE-Alstom localisera en France pour ses activités énergie quatre centres de décisions mondiaux et leurs directions: réseaux (y compris pour les activités de réseaux actuelles de GE), Eolien en mer, Hydroélectrique et turbines à vapeur. Ces nouveaux centres de décision viendront en complément du siège européen des activités européennes Energie de GE basé à Belfort depuis 1999. Par ailleurs, les activités Transport d'Alstom seront renforcées grâce à l'apport de l'activité Signalisation de GE. Le nom d'Alstom perdurera au travers de son activité transport et dans le secteur de l'énergie.

L'offre de GE est soumise à la décision du Conseil d'administration d'Alstom. Cette offre expire le 23 juin.

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !