»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35 Gecina +1,77% 132,500€
  • GFC - FR0010040865
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Gecina : tassement des revenus au 1er trimestre 2019

Gecina : tassement des revenus au 1er trimestre 2019
Gecina : tassement des revenus au 1er trimestre 2019
Crédit photo © Gecina / Thierry Lewenberg-Sturm

(Boursier.com) — A périmètre courant, les loyers bruts de Gecina s'inscrivent en léger repli de -2,6%, à 164,1 millions d'euros au 1er trimestre 2019. Ils traduisent essentiellement l'effet des cessions d'actifs non stratégiques (-17 ME) et des mises en restructurations (-4,4 ME), partiellement compensé par les livraisons d'actifs (+13,8 ME) et la croissance à périmètre constant (+3 ME)

A périmètre constant, la performance enregistrée atteint +2,3% à fin mars 2019. Cette amélioration provient d'une progression de l'indexation (+1,7%), ainsi que de l'effet positif de la réversion locative (+0,4%) sur les bureaux comme sur les logements. Cette performance bénéficie également d'un effet légèrement positif de réduction de la vacance financière, principalement sur les portefeuilles résidentiels, et dans une moindre mesure sur les bureaux. Cette performance à périmètre constant n'intègre pas les effets de commercialisation des actifs livrés après une opération de restructuration. En intégrant ces actifs, ce taux serait porté à +10,6%.

Le total des revenus bruts trimestriels est de 178,5 ME (-2,9% à périmètre courant).

Cessions

Sur le 1er trimestre, Gecina a réalisé ou sécurisé 149 ME de cessions, dont 74 ME actées (15 ME de bureaux, 14 ME de logements par unités vacantes et 45 ME d'actifs tertiaires divers). En outre, 75 ME de cessions supplémentaires étaient au 31 mars sous promesse de vente. Au total, ces cessions des 3 premiers mois de l'année et celles sous promesse à fin mars font ressortir une prime de l'ordre de +7% sur les dernières expertises.

Perspectives

Gecina réitère avec confiance ses objectifs 2019. Les livraisons de projets réalisées en 2018 et celles attendues en 2019 devraient permettre de compenser en grande partie les effets des cessions réalisées en 2018, des pertes de loyers attendues sur les actifs transférés ou à transférer au pipeline et de la baisse des frais financiers capitalisés.

En excluant les effets des cessions réalisées sur le périmètre historique d'Eurosic à la suite de son acquisition, le RRN part du Groupe par action devrait s'inscrire en 2019 en hausse l'ordre de +2% (hors effets potentiels d'acquisitions ou cessions non engagées à fin 2018), soit autour de 5,7 euros à 5,75 euros par action.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com