»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35 Gecina +1,77% 132,500€
  • GFC - FR0010040865
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Gecina sous pression, un dividende un peu pingre ?

Gecina sous pression, un dividende un peu pingre ?
Gecina sous pression, un dividende un peu pingre ?
Crédit photo © Gecina / Thierry Lewenberg-Sturm

(Boursier.com) — Gecina fait partie des perdants du jour à la Bourse de Paris où il concède un peu plus de 2% à 124,90 euros. La pression baissière survient pourtant après une publication annuelle 2018 de bonne facture, caractérisée par une hausse conséquente des revenus consolidés avec l'intégration d'Eurosic, par une surperformance notable au-delà de l'indexation (croissance organique des revenus locatifs de +2,5%), et par une nette progression des résultats. Petite déception en revanche du côté du dividende, qui progresse moins vite que le bénéfice, à 5,5 euros contre 5,3 euros au titre des résultats 2017.

Indicateurs en amélioration

Dans le détail, le résultat récurrent net part du Groupe ressort en croissance de +20,3%, à 437,2 ME (+9% par action à 5,93 euros), au-delà des attentes initiales du Groupe. Cette performance provient non seulement de l'intégration d'Eurosic, des conditions de financement de cette acquisition, mais aussi de la matérialisation de synergies opérationnelles et financières, explique la société foncière.

Gecina précise que l'exercice est également impacté par les premiers effets du volume important d'actifs cédés au cours de l'exercice, qui se prolongeront sur 2019. En outre la performance a bénéficié de l'accélération du rythme de livraison d'actifs sur la deuxième partie de l'exercice, tandis que la marge locative s'est établie à 91,7%.

Côté bilan, le désendettement a été mené tambour battant. A fin 2018, le LTV de Gecina s'élève ainsi à 38,4% hors droits et 36,2% droits inclus, soit une baisse de -4 pt sur un an et de près de -6 pt depuis l'acquisition d'Eurosic, du fait principalement des 2 MdsE de cessions réalisées ou sécurisées à date.

L'ANR dilué triple net EPRA (bloc) s'établit à 160,5 euros par action, soit en hausse de +5% sur un an et de +2,5% sur 6 mois. La décote affichée reste conséquente, à près de 23%.

Analystes à l'achat

Du côté des analystes, AlphaValue salue ces "bons chiffres" en retenant les perspectives de croissance attrayantes qui se dégagent de la feuille de route de Gecina. "Le solide pipeline sous-tend une croissance moyenne annuelle de 4% des revenus et du profit récurrent sur la période 2019-2021, à nos yeux", indique le bureau indépendant, toujours à l'achat sur la foncière avec un cours cible laissé inchangé à 165 euros.

UBS est quant à lui un peu surpris par le discours prudent des dirigeants, dans un contexte de marché pourtant porteur. La guidance de croissance organique des loyers dans le bureaux de +1,7% lui apparaît particulièrement décevante, même si le broker souligne la confiance qui ressort du programme de rachat d'actions de 150 ME. Au final, UBS réitère son avis "achat" avec 145 euros dans le viseur.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com