»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/11/2018 à 17h29 Gaussin +2,22% 0,253€
  • ALGAU - FR0010342329
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Gaussin termine en hausse, malgré ses pertes massives

Gaussin termine en hausse, malgré ses pertes massives
Gaussin termine en hausse, malgré ses pertes massives
Crédit photo © Gaussin

(Boursier.com) — Gaussin a connu une séance assez mouvementée ce mardi, au lendemain des comptes annuels. Le titre clôture dans le vert, en progression de 3,6% à 0,287 euro, dans un volume représentant 4,5% du capital, après avoir plongé en séance jusqu'à 0,25 euro. Le groupe a publié pour l'exercice 2017 un chiffre d'affaires divisé par deux à 3 ME, une perte opérationnelle de 14 ME, une perte d'Ebitda de 6,8 ME et une perte nette toujours massive à 16,9 ME. La trésorerie au 14 juin 2018 s'élève à 7,1 ME avec les levée de fonds récurrentes, tandis que les capitaux propres ressortent à 8,4 ME.

L'activité en 2017 a été consommatrice de trésorerie à hauteur de 8,4 ME, et les opérations d'investissements ont été consommatrices de trésorerie à hauteur de 7,5 ME. Elles concernent notamment le rachat de titres de dettes (2,5 ME) et 5 ME d'investissements. Ces besoins de trésorerie ont été financés par le recours à des financements externes. D'ici le 31 décembre 2018, le groupe devra nécessairement faire appel à de nouveaux financements externes afin de poursuivre les investissements nécessaires à la finalisation des technologies en cours de développement et de pouvoir honorer son carnet de commandes.

Le carnet de commandes consolidé au 06 juin 2018, dont la revue n'entre pas dans la mission des commissaires aux comptes, s'élève à 6,5 ME. En mai 2018, la société a pris connaissance de l'ouverture d'une procédure d'insolvabilité au sens de l'article. 3 al. 1 du Règlement (UE) 2015/848 par le Amtsgericht Mannheim le 1er mai 2018 à 13 heures à l'encontre de CES Containerhandling Equipment & Solutions GmbH. La société Gaussin a alors constaté la cessation de paiement de la société et a annulé les commandes en cours à hauteur de 78 ME.

De plus, les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sur les comptes sera émis après vérification notamment du rapport de gestion. L'opinion des commissaires aux comptes devrait être formulée ainsi : "Impossibilité de certifier :
Nous sommes dans l'impossibilité de certifier que les comptes consolidés sont, au regard des règles et principes comptables français, réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de l'exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine, à la fin de l'exercice, de l'ensemble constitué par les personnes et entités comprises dans la consolidation. En effet, en raison de l'importance du point décrit dans la partie 'Fondement de l'impossibilité de certifier', nous n'avons pas été en mesure de collecter les éléments suffisants et appropriés pour fonder une opinion d'audit sur ces comptes".

A propos du fondement de l'impossibilité de certifier, "la société Gaussin a acquis, en date du 15 juin 2017, 51% des actions de la société Batterie Mobile, portant à 100% la détention du groupe dans cette filiale, consolidée par intégration globale à compter de cette date (antérieurement consolidée par intégration proportionnelle). La valorisation des actifs et passifs de Batterie Mobile à leur juste valeur à la date d'acquisition a conduit à réévaluer de 12 millions d'euros des brevets comptabilisés à l'actif et à enregistrer directement en capitaux propres (à hauteur de 4,8 millions d'euros) la revalorisation des actifs et passifs correspondant aux 49% antérieurement détenus par la société Gaussin. La juste valeur de ces brevets a été estimée sur la base d'un business plan du groupe. Compte tenu de l'historique de pertes du groupe, le caractère raisonnable des hypothèses retenues pour élaborer ce business plan n'a pas pu nous être démontré. En conséquence, nous ne sommes pas en mesure d'apprécier la juste valeur des brevets présents à l'actif du bilan consolidé au 31 décembre 2017".

Gaussin rappelle la conclusion en mars 2018 d'un accord pour réduire l'emprunt AGATE de 13 à 1,5 ME, ce qui se traduira par la comptabilisation d'un produit exceptionnel de 9,6 ME sur le premier semestre 2018.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com