Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/10/2020 à 18h49 GameStop -6,25% 12,610$
  • GME - US36467W1099
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

GameStop : le titre en berne après des comptes décevants

GameStop : le titre en berne après des comptes décevants
GameStop : le titre en berne après des comptes décevants
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les derniers résultats trimestriels de Gamestop, publiés mardi soir après la clôture, ont nettement déçu à Wall Street. Le titre du distributeur américain de jeux vidéo et de matériel électronique a chuté mercredi de 4,65% à 9,63$ en clôture, après avoir plongé jusqu'à 8,82$ (-12,6%) en début de séance. Avant la baisse du jour, l'action avait déjà perdu environ 20% depuis le début de l'année.

Au cours du 4è trimestre fiscal, achevé le 2 février, Gamestop a annoncé mardi après la clôture avoir creusé ses pertes nettes, à 187,7 millions de dollars contre une perte de 105,9 M$ un an plus tôt. Sur l'ensemble de l'exercice 2018, la perte nette a atteint 673 M$ contre un bénéfice net de 34,7 M$ pour 2017.

Ajusté des éléments exceptionnels (lourdes charges de dépréciation notamment), le bénéfice net ajusté par action du trimestre a atteint 1,45$ contre 1,60$ attendu par le consensus des analystes financiers. Les ventes trimestrielles sont aussi ressorties inférieures aux attentes à 3,063 milliards de dollars contre 3,28 Mds$ de consensus.

Mercredi, le courtier Wedbush a abaissé son objectif de cours sur GameStop de 15$ à 12$, tout en conservant sa recommandation positive (surperformance).

La société a manqué le virage des jeux en ligne

En outre, les prévisions de la société basée à Grapevine au Texas sont aussi inférieures aux attentes. Pour l'ensemble de l'exercice 2019, il prévoit des ventes de 7,47 Md$ à 7,89 Mds$, contre 7,88 Mds$ pour le consensus, ce qui implique une baisse de 5% à 10% par rapport à 2018 (8,29 Mds$).

La direction a annoncé un projet de réduction de coûts et d'amélioration des bénéfices. L'exercice 2018 a été difficile, marqué par la démission surprise du directeur général en mai, suivie d'une alerte sur les résultats 2018, avant un projet de cession de la société, qui a dû être abandonné en janvier dernier, faute d'acquéreurs potentiels...

Après une période sans CEO permanent, la société a nommé en mars George Sherman, un ancien responsable de Target et Best Buy à ce poste à compter du 15 avril prochain.

Gamestop souffre d'une baisse de fréquentation de ses magasins physiques alors que les clients "gamers" achètent de plus en plus leurs jeux en les téléchargeant en ligne ou en jouant à des jeux en streaming sur des supports variés (smartphones, PC, consoles).

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !