Cotation du 04/08/2021 à 22h15 GameStop -3,90% 146,800$
  • GME - US36467W1099
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

GameStop (+134%!) : la frénésie spéculative continue

GameStop (+134%!) : la frénésie spéculative continue
GameStop (+134%!) : la frénésie spéculative continue
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Rien ne semble arrêter l'affolante spéculation qui s'est emparée de l'action GameStop depuis quelques séances... Le titre de la chaîne américaine de magasins de jeux vidéo en difficulté financière, est passé en quelques séances de 20$ environ à... 347,51$ en clôture mercredi à Wall Street ! Sur la seule séance du jour, le titre a plus que doublé, avec une envolée de 134,8%...

La spéculation a commencé lorsque Citron Research, un cabinet d'analyse spécialisé dans les ventes à découvert, a conseillé de "shorter" l'action GameStop. Mais contre toute attente, des "day traders" réunis sur le forum boursier du réseau social Reddit se sont mobilisés pour contrer les vendeurs à découvert, et se sont mis à acheter massivement des titres, faisant grimper les cours.

Leur mobilisation a payé, forçant les vendeurs à découvert (qui pariaient sur la baisse du cours) à se racheter en panique, ce qui a encore accéléré la hausse. Ces "shorteurs" auraient ainsi perdu 3,3 milliards de dollars depuis le début de l'année, selon les calculs du cabinet S3 Partners, réalisés lundi, avant la nouvelle envolée du cours.

Des mouvements massifs que la SEC pourrait regarder de près

Face à l'afflux d'ordres d'investisseurs particuliers, plusieurs sites américains de courtage en ligne, dont Charles Schwab et Robinhood, ont même connu des problèmes techniques ces derniers jours. Mercredi, Schwab et TD Ameritrade ont annoncé avoir imposé des restrictions sur les ordres passés par leurs clients sur GameStop, mais aussi AMC Entertainment et d'autres titres qui font l'objet de spéculations du même type..

De nombreux observateurs estiment que le gendarme de la Bourse américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC), devrait s'intéresser de près à ce tsunami d'opérations spéculatives. La Maison Blanche elle-même a annoncé mercredi surveiller la spéculation qui s'est emparée de GameStop et d'autres titres...

Les analystes financiers (qui ont un objectif de cours moyen de seulement... 12$ sur GameStop) sont totalement perplexes face à la poursuite de la flambée du titre, qui se fait dans des volumes d'échange très élevés. La société, laminée par l'essor des jeux vidéo en streaming, subit de lourdes pertes depuis plusieurs années, et a dû fermer des centaines de boutiques. La pandémie de coronavirus a encore réduit l'affluence dans les magasins physiques et même si les ventes en ligne de Gamestop ont bondi en 2020, le groupe devrait encore afficher de lourdes pertes, ainsi qu'en 2021.

Malgré cela, la capitalisation boursière de GameStop est passée de 1,2 milliard de dollars début janvier à près de 25 Mds$ mercredi en séance, et les volumes d'échange sur le titre ont égalé ces derniers jours ceux de poids-lourds de la cote comme Tesla ou Apple.

Quand Elon Musk chambre les vendeurs à découvert

La hausse du cours de GameStop semble désormais s'auto-entretenir, alimentée notamment par un autre forum en ligne, "4chan", populaire auprès de jeunes et des "day traders", bien que parfois surnommé 'La Poubelle du Net'...

L'euphorie a atteint un pic depuis qu'une star de Wall Street, Elon Musk, le fantasque fondateur de Tesla et SpaceX, a posté un tweet constitué d'un seul mot : "Gamestonk!!", en sachant qu'un "Stonk" est un terme d'argot boursier désignant une action qui s'envole.

Elon Musk a sans doute pris plaisir à "chambrer" des vendeurs à découvert, dont le titre Tesla a beaucoup eu à souffrir par le passé, avant de flamber de record en record et d'entrer au S&P 500 en décembre dernier.

La spéculation touche aussi AMC Entertainment et Bed Bath & Beyond

C'est la première fois que des investisseurs particuliers, dont les moyens financiers sont réduits pris individuellement, parviennent ainsi à peser aussi lourdement face à des professionnels. Cet épisode illustre l'influence grandissante des réseaux sociaux boursiers, dont "Wall Street Bets" (r/wallstreetbets) qui réunit environ 2 millions de boursicoteurs sur le réseau social Reddit.

Les petits porteurs de Wall Street Bets ont d'ailleurs contribué ces derniers jours à l'envolée spéculative d'autres valeurs mal-aimées, cibles des vendeurs à découvert. C'est notamment le cas de l'exploitant de cinémas AMC Entertainment (+230% mercredi, malgré des salles fermées pour cause de Covid-19), Bed Bath & Beyond (+31%), SunPower (-3% mais +41% en une semaine) ou encore Ligand Pharmaceuticals (+9%).

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !