»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/06/2019 à 17h35 CNP Assurances +0,15% 19,820€
  • CNP - FR0000120222
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

France : La Banque Postale dégage 726 ME de bénéfices en 2018

France : La Banque Postale dégage 726 ME de bénéfices en 2018

Le résultat brut d'exploitation de La Banque Postale atteint 955 ME. Comparé au pro forma 2017 (938 ME), le résultat brut d'exploitation est en hausse de +1,8%...

France : La Banque Postale dégage 726 ME de bénéfices en 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — En 2018, le groupe La Banque Postale a réalisé un Produit Net Bancaire (PNB) retraité des éléments exceptionnels (provision Epargne Logement) en légère progression de +0,7% à 5,528 milliards d'euros comparé au PNB 2017 pro forma de 5,557 MdsE.

Malgré le développement des activités, les frais de gestion du Groupe reculent de -0,1% à 4,615 MdsE sur l'exercice. Le coefficient d'exploitation, comparé au pro forma 2017, est en baisse de -0,3 point de base. Le coût du risque est en net recul de -30,6% à 133 millions d'euros. Rapporté aux encours de crédits de la banque commerciale, son niveau s'établit à 14 bps.

Le résultat brut d'exploitation atteint 955 ME. Comparé au pro forma 2017 (938 ME), le résultat brut d'exploitation est en hausse de +1,8%.

La quote-part de résultat des sociétés mise en équivalence atteint 268 ME sur l'ensemble de l'exercice. Le résultat avant impôts retraité du décalage de perception de la MIG progresse de +3,1%. Le résultat net part du groupe, retraité du décalage de perception de la MIG, progresse de +5,1% et atteint 726 ME (691 ME en pro forma 2017).

Bilan et structure financière

La Banque Postale affiche une structure financière solide. Les fonds propres prudentiels atteignent 11,3 milliards d'euros :
- le ratio 'CET1 fully loaded' de La Banque Postale s'établit à 11,7%, en baisse de -1,7 point par rapport à fin décembre 2017. La baisse du ratio Common Equity Tier 1 de La Banque Postale s'explique notamment par 3 facteurs : l'impact défavorable de la première application de la norme IFRS 9 (à hauteur de 140 ME), la croissance des encours de crédits, et enfin les moins-values latentes générées par la volatilité des marchés financiers, ces dernières impactant à plein les fonds propres depuis le 1er janvier 2018.
- le ratio global de solvabilité de La Banque Postale s'établit à 16,2%, en baisse de 2 points par rapport à décembre 2017 ;
- le ratio de levier de la Banque, hors encours d'épargne centralisée à la Caisse des Dépôts conformément à l'Acte Délégué du 10 octobre 2014, s'affiche à 4,6%. Y compris épargne centralisée, le ratio s'élève à 3,4%.

La Banque Postale confirme une position de liquidité très supérieure aux exigences règlementaires :
- le ratio LCR atteint 145% (157,4% en 2017) ;
- le ratio crédit / dépôts augmente de +5,1 points pour se situer à 86,4%.

Enfin, à la suite du 'Supervisory Review and Evaluation Process' (SREP) mené par la BCE, cette dernière a notifié à La Banque Postale son exigence de fonds propres CET1 sur base consolidée, applicable à partir du 1er mars 2019. Cette dernière s'élève à 9%.
Cette exigence n'inclut pas la recommandation de fonds propres additionnels au titre du pilier 2 (P2G). Sur la base de cette notification, l'Exigence Globale de Capital (EGC) atteint 12,5% (9% auquel sont ajoutés 1,5% d'AT1 et 2% de Tier 2).

Au cours de l'année 2018, les agences de notation ont confirmé les notations de crédit court-terme et long-terme de La Banque Postale respectivement à A-/ F1 pour Fitch et A / A-1 pour S&P.
S&P a, par ailleurs, relevé le 30 octobre 2018 la note de perspective de La Banque Postale à Positive, en conséquence du relèvement de la note de perspective de La Poste, dans le contexte de rapprochement avec CNP Assurances.

En 2018, La Banque Postale a achevé l'essentiel des grands projets de transformation sociale et organisationnelle qui seront entièrement déployés en 2019. Une nouvelle étape de son développement devrait être franchie en 2020 avec le grand projet de rapprochement avec CNP Assurances. Dans un contexte toujours très difficile, La Banque Postale conserve un résultat avant impôt supérieur à 1 milliard d'euros pour la 5ème année consécutive, démontrant sa résilience, souligne Remy Weber, Président du Directoire de La Banque Postale.

Perspectives

2019 devrait marquer pour La Banque Postale une année charnière pour le grand projet de rapprochement avec son partenaire CNP Assurances. Cette opération, annoncée en août 2018 par le ministre de l'Economie et des Finances, s'inscrit dans le cadre plus général d'une montée au capital de la Caisse de Dépôts dans Le Groupe La Poste. Elle positionnerait La Banque Postale comme un bancassureur puissant en France et en Europe, jouant un rôle majeur dans la finance citoyenne.

Désireuse d'accompagner le développement de La Banque Postale, le Groupe La Poste, sous réserve d'approbation par ses instances de gouvernance, a l'intention de procéder au 1er semestre 2019 à une augmentation de capital en convertissant les 800 ME d'AT1 en fonds propres durs. La reconnaissance en fonds propres durs des titres émis lors de cette opération est soumise à l'autorisation de la Banque Centrale Européenne.

L'année 2019 marque aussi un tournant dans le déploiement de l'offre digitale de La Banque Postale avec le lancement de sa banque digitale Ma French Bank et de nouvelles fonctionnalités digitales pour l'ensemble des segments de clientèles. Avec l'incubateur Platform58, la Banque Postale a l'ambition de créer un écosystème fintech et assurtech au service des clients pour préparer la Banque et l'Assurance de demain.

La Banque Postale continuera d'être attentive à la maîtrise de ses coûts. Plusieurs chantiers d'amélioration de l'efficacité opérationnelle, dont Excellence 2020, continueront de délivrer des résultats concrets permettant d'aligner les processus industriels de La Banque Postale sur les meilleurs standards du marché.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com