Cotation du 05/07/2022 à 09h48 Fountaine Pajot -0,58% 103,000€

Fountaine Pajot : peu de mouvement après les annonces

Fountaine Pajot : peu de mouvement après les annonces
Fountaine Pajot : peu de mouvement après les annonces
Crédit photo © Fountaine Pajot

(Boursier.com) — Fountaine Pajot reste stable sur les 102 euros ce jeudi, alors que le groupe a fait un point sur les développements de son plan Odysséa2024 et annoncé ses résultats du premier semestre pour l'exercice en cours (clôture au 31/08/22). Dans le cadre de son développement pour une plaisance décarbonée, le Groupe Fountaine Pajot scelle un partenariat renforcé en prenant une participation majoritaire dans Alternatives Énergies aux côtés de Julian Hélène, Directeur Général et EVE System, partenaire historique.

Alternatives Énergies bénéficie d'une longue expérience dans le développement et l'intégration de systèmes de propulsion-énergie zéro émission ou hybride pour la navigation : passeurs et navettes touristiques à propulsion électro-solaire, chalands multi-missions à technologie hybride, prolongateur d'autonomie à hydrogène... Depuis plus de 20 ans, Alternatives Énergies innove pour concevoir des solutions propres et sur mesure pour des bateaux à passagers et des navires de travail.
Au travers de cette participation, Fountaine Pajot, souhaite donner accès à Alternatives Énergies au marché de la plaisance et s'appuyer sur l'expertise incomparable de Julian Hélène, Directeur Général et ses équipes, pour accélérer son projet d'entreprise Odyssea qui vise la neutralité carbone à horizon 2030.

En parallèle de cette acquisition, Fountaine Pajot a débuté les essais de son premier catamaran électrique conçu en collaboration avec Alternatives Énergies : l'Aura 51, équipé d'une motorisation électrique intégrant l'expertise conjuguée d'Alternatives Énergies et de Fountaine Pajot. Grâce à ce partenariat stratégique, Fountaine Pajot est en mesure de proposer une solution électrique complète et totalement intégrée à ses clients : bloc moteur, parc batteries, bloc de puissance, gestion intégrée et conjuguée des équipements de bord et de puissance. Ce bateau sera présenté en avant-première mondiale lors du salon de Cannes. L'ambition du Groupe est de graduellement compléter son offre pour répondre à une attente forte de sa clientèle.

Résultats semestriels 2021/22

Le Groupe Fountaine Pajot a enregistré sur le premier semestre de l'exercice 2021/22 un chiffre d'affaires de 90,6 ME en progression de 7% sur un an. Les derniers lancements, tant sur le segment du catamaran (Elba 45, Samana 59 et Alegria 67) que sur le segment du monocoque (Dufour 390 et Dufour 470) portent la croissance du Groupe sur cette période.
L'Excédent Brut d'Exploitation du premier semestre 2021/22 ressort à 12,9 ME, contre 13,2 ME un an auparavant, impacté par les tensions inflationnistes sur les matières premières et les difficultés d'approvisionnement.
Le résultat d'exploitation s'établit à 9 ME en croissance de 9,6% par rapport à la même période sur l'exercice passé et le résultat net part du groupe est en forte amélioration à 5,7 ME. Pour rappel, des éléments exceptionnels sans effet cash, avaient impacté le résultat net part du Groupe du premier semestre 2020/21.

Perspectives 2021/22, une croissance attendue à +10%

La dynamique commerciale constatée sur cette première partie de l'exercice et la forte visibilité du carnet de commandes permettent d'anticiper une nouvelle année de croissance des ventes à +10% sur l'exercice (clôture le 31 août 2022) qui bénéficiera des nouveaux modèles - le Tanna 47, le MY 4S, dans la gamme Motor Yachts élu meilleur Powercat de l'année par la revue Multicoque Mag, et le nouveau monocoque, le Dufour 32, primé, "voilier de l'année 2022", par Voile Magazine.
Enfin, Fountaine Pajot poursuit son programme ambitieux de recrutements avec plus de 100 nouveaux collaborateurs qui auront rejoint le Groupe sur l'exercice.

Portzamparc parle d'un "bon premier semestre, qui confirme la dynamique à venir au S2 et au-delà avec des carnets au plus haut et des effets prix embarqués qui devraient nettement soutenir la marge"..."Malgré cela, la valorisation reste très dégradée (EV/Sales 2023 0,2x, EV/EBIT 1,9x; hors retraitement des acomptes). Notre valorisation par DCF s'établit à 162 euros avec une normalisation progressive du BFR" conclut l'analyste.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Fountaine Pajot

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités